Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Figaro: Yahoo, Google, le mariage de raison

Yahoo, Google, le mariage de raison

© Le Figaro.fr

Après avoir été convoité par Microsoft, Yahoo a choisit de s’allier à  Google dans la publicité. L’enjeu est de taille. A eux deux Yahoo et Google encaissent 50% des recettes mondiales de la publicité en ligne. Qui sont ces géants de l’internet.

Microsoft

L’explosion de l’Internet et la montée des logiciels libre a remis en cause le modèle économique de Microsoft. Face à  l’échec de son moteur de recherche Live Search, le groupe cherche des alliances dans l’Internet. Il a tenté de prendre le contrôle de Yahoo. Mais, devant l’hostilité de ce dernier, il reste sur un échec. Des rumeurs lui prêtent un intérêt pour AOL. Sur 5 ans, le titre a stagné, passant de 23.5 à  26.6 dollars.

Yahoo

Avec une progression de 75% en cinq ans 5 ans, le titre a largement profité de l’explosion du marché publicitaire sur Internet. Il reste cependant loin de son éternel rival Google. Son dirigeant historique Jerry Yang est en difficulté depuis le refus de l’offre de Microsoft. Ses détracteurs l’accusent d’être trop gourmand. Le milliardaire Carl Icahn souhaiterait monter dans le capital du groupe pour obliger le conseil d’administration à  accepter une offre de Microsoft.

Google

Champion incontesté de l’Internet, le moteur de recherche fondé en 1998, ambitionne « d’organiser l’information à  l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile ». Le groupe a récemment fait l’acquisition de YouTube, et Doubleclick. Sur les cinq dernières années le a quintuplé, passant de 100 à  plus de 500 dollars. Mais la crise financière qui sévit depuis juin 2007 n’a pas épargné le groupe. Depuis ses plus hauts autour de 750 dollars, le titre a perdu près de 30%.

Publié le 13 juin, 2008 dans Internet.

Laissez un commentaire