Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Fondation Chirac: « Pour une gouvernance mondiale »

Chirac. Une fondation pour la planète

© Le Télégramme

Plus d’un an après la fin de sa carrière politique, Jacques Chirac a mis fin, hier, à  de longs mois de discrétion. Il se veut un retraité actif au service de la diversité des cultures et de l’écologie.

Un peu plus d’un an après avoir quitté l ‘ Elysée, Jacques Chirac a lancé , hier, à  Paris , sa fondation pour le développement durable et le dialogue des cultures.

« Demain il sera trop tard »
« Les responsabilités d’un homme d’Etat ne s’achèvent pas avec ses mandats publics. Par-delà  l’engagement politique, demeure l’engagement de l’homme, le sens de ses combats, ce en quoi il croit », a déclaré d’emblée l’ancien président, depuis le musée du Quai Branly , à  Paris. « La crise alimentaire ou l’ébranlement des finances mondiales nous rappellent que notre monde est confronté à  une conjonction de périls sans précédent », a mis en garde Jacques Chirac. « Nous devons procéder à  (…) une révolution de nos modes de vie. Nous devons le faire maintenant. Demain, il sera trop tard ». « I l faut remettre la culture, la diversité des cultures, au cœur même du projet de l ‘ humanité » , a -t-il souligné. Beaucoup de bonnes fées étaient penchées sur la nouvelle Fondation.

Les personnalités internationales membres du comité d ‘ honneur : Kofi Annan, ex-secrétaire général de l ‘ Onu (prix Nobel de la Paix), Rigoberta Menchu (prix Nobel de la Paix), Rajendra Pachauri (président du Groupe intergouvernemental d ‘ étude sur le climat, Prix Nobel de la Paix), l ‘ ancien Premier ministre canadien , Jean Chrétien … Et dans la salle, un parterre de personnalités politiques, la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, ou la secrétaire d’Etat à  l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, l’ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, et des fidèles comme Jean-Louis Debré. Nicolas Sarkozy est même passé brièvement Quai Branly, pour porter un message d’encouragement.

Médicaments et accès à  l’eau
Parmi les premiers projets de la Fondation Chirac, qui sera financée par des dons privés, figure le soutien à  un laboratoire de contrôle de qualité des médicaments à  Cotonou , au Bénin. La Fondation apporte aussi son appui à  un programme d ‘ accès à  l ‘ eau au Sénégal et au Mali avec la Banque africaine de développement, et lance aussi un programme pour les langues menacées, baptisé « Sorosoro » . Ce mot est tiré de l ‘ araki, langue du Vanuatu qui n ‘ est plus parlée que par huit personnes, et qui signifie « souffle, parole » . La Fondation agira aussi contre la déforestation et la désertification, et pour la protection des cultures menacées.

Sur le net : www.jacqueschirac.fr/la-fondation


Publié le 13 juin, 2008 dans Nouvel Ordre Mondial.

Laissez un commentaire