Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les plutoïdes, une nouvelle catégorie de corps célestes pour redorer le blason de Pluton

Les plutoïdes, une nouvelle catégorie de corps célestes pour redorer le blason de Pluton

© AFP

plutoides

PARIS (AFP) – L’Union astronomique internationale (UAI) a créé une nouvelle catégorie de corps célestes, les plutoïdes, deux ans après avoir retiré Pluton de la liste des neuf planètes du système solaire et l’avoir rétrogradé au rang de planète naine, a rapporté jeudi cette organisation dans un communiqué.

Les plutoïdes sont au nombre de deux. En dehors de Pluton, seul Eris, jusqu’à  présent une planète naine encore plus éloignée du Soleil, entre dans cette nouvelle catégorie.

La définition des plutoïdes est identique à  celle des planètes naines, à  ceci près que leur orbite est plus éloignée du Soleil que celle de Neptune, la huitième et dernière planète du système solaire.

La seule planète naine connue qui continue à  tenir son rang est désormais Ceres, un astre situé entre Mars et Jupiter.

Les planètes naines et les plutoïdes ont une masse suffisante pour avoir, grâce à  la gravité, une forme quasi-sphérique, mais insuffisante pour faire le vide autour d’elles en absorbant les débris célestes se trouvant à  leur proximité.

La rétrogradation de Pluton au rang de « naine » en 2006 par l’UAI avait suscité un grand émoi dans la communauté des astronomes, certains arguant qu’aucune planète ne nettoie jamais complètement son orbite des débris célestes qui s’y trouvent.


Publicité
Publié le 12 juin, 2008 dans Astronomie.

Laissez un commentaire