Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le co-fondateur de Google réserve sa place dans un vol spatial

Le co-fondateur de Google réserve sa place dans un vol spatial

© Reuters

google dans lespace

NEW YORK (Reuters) – Passer du statut d’internaute à  celui d’astronaute, c’est le rêve de Sergey Brin, co-fondateur de Google, qui a versé un acompte de 5 millions de dollars pour réserver sa place dans un futur voyage orbital de l’agence de tourisme spatial Space Adventures.

La société annonce mercredi qu’elle est en train de réunir un « Cercle d’explorateurs pour une mission orbitale » dont chaque membre contribuera à  hauteur de cinq millions de dollars (3,21 millions d’euros) pour financer le lancement de la première mission privée à  destination de la Station spatiale internationale (ISS).

Le coùt total du voyage pourrait s’élever à  35 millions de dollars (22,5 millions d’euros) voire plus, a déclaré le P-DG de Space Adventures, Eric Anderson.

L’acompte initial permet aux aspirants astronautes de poser une première option sur un siège à  bord.

« Je crois beaucoup à  l’exploration et au développement commercial de l’espace et j’attends avec impatience la possibilité d’y aller », déclare Sergey Brin dans un communiqué.

Dans le passé, Space Adventures avait réservé des places dans des misions russes à  destination de l’ISS, mais Anderson a annoncé que la société allait construire sa propre navette pour organiser des voyages spatiaux entièrement privés, qui pourraient embarquer leurs premiers touristes fortunés dès 2011.

Claudia Parsons, version française Jean Décotte


Publié le 12 juin, 2008 dans Internet.

Laissez un commentaire