Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Visite du nouvel accélérateur de particules du CERN

Visite du nouvel accélérateur de particules du CERN

© kelblog

C’est un projet tellement fou que je me demande comment tous les Etats participants ont réussi à  se mettre d’accord et à  le financer! Pendant cette visite je me disais vraiment que la folie humaine est admirable, quand on pense aux années de travail et aux milliers de chercheurs du monde entier impliqués dans cette quête des origines…car il s’agit carrément de recréer les conditions qui règnaient un millionnième de seconde après le big bang!

Le nouvel accélérateur de particules du CERN à  Genève est un tunnel circulaire de 27 KM situé à  100 mètres sous-terre. Deux faisceaux de protons y circulent en sens inverse, accélérés à  l’aide d’aimants supraconducteurs, et le but est de les précipiter l’un contre l’autre pour…voir ce qui se passe. C’est à  dire ‘voir’ les particules libérées par le choc, grâce à  des capteurs invraisemblables dont la grande roue située derrière moi sur la photo donne un exemple.

cern

Vous voyez la dimension de la roue de capteurs (25 m de haut, 50 m de long, deux fois le poids de la tour eiffel) ? tout cela pour mesurer ce qui se passe lors du choc des faisceaux de protons: fins comme un cheveu il auront autant d’énergie qu’un TGV!

Mise en service cet automne, cette réalisation futuriste permettra peut-être de découvrir le mythique bozon de Higgs, qui n’existe pour l’instant que dans les formules mathématiques des chercheurs qui essayent de comprendre la structure de la matière.

PS: pour étudier les données capturées durant l’expérience, 50.000 à  70.000 ordinateurs seront connectés par la grille (sorte d’Internet scientifique capable de faire fonctionner tout ce petit monde comme un seul grand ordinateur…). Délire.


Publié le 4 juin, 2008 dans Grand collisionneur de hadrons (LHC), Science.

Laissez un commentaire