Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une tribu isolée découverte en Amazonie

Une tribu isolée découverte en Amazonie

© Ouest France

Une fondation brésilienne publie des photos pour prouver l’existence de ces Indiens dont les industriels et les chercheurs d’or convoitent les terres.

Sur les photos prises du ciel, on distingue quelques huttes et des Indiens à  demi-nus, dans une minuscule clairière en pleine Amazonie. La Funai (Fondation nationale brésilienne de l’Indien) a mis fin à  un tabou en publiant ces clichés d’une tribu totalement coupée du monde, découverte dans l’État brésilien d’Acre, à  la frontière du Pérou. Sédentaires, cultivateurs de manioc, de bananes et de pommes de terre, ces Indiens seraient des ethnies tano ou aruak.

Mais la Fondation ne veut pas en savoir plus : pour sauver la tribu, il est impératif de respecter cet isolement, probablement décidé il y a plusieurs décennies. « Les violences, massacres et épidémies, dont ces groupes ont été victimes, sont ancrés dans leur mémoire collective », rappelle l’ONG Survival International.

En outre, le moindre contact, même pacifique, provoquera la mort d’une grande partie de ces Indiens, leur corps n’étant pas immunisé contre les maladies importées de l’extérieur.

Interrogés sur la violence de la tribu, José Carlos Meirelles, expert des Indiens isolés de la Funai, rétorque : « Ils ne vont pas à  Brasilia attaquer qui que ce soit. Mais si des hommes blancs envahissent leur terre, ils les tueront. »

La Funai a décidé de divulguer ces photos pour prouver l’existence des tribus isolées – le Brésil en compterait près de 70 – et sensibiliser l’opinion publique. Les Indiens sont, en effet, devenus la cible des compagnies minières et d’hydrocarbures, des chercheurs d’or et des agriculteurs, prêts à  tout pour s’approprier les ressources de leurs territoires.

Lamia OUALALOU.


Publicité
Publié le 1 juin, 2008 dans Amazonie.

Laissez un commentaire