Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Exclusif Ciel et Espace : Une exoplanète de moins de 3 masses terrestres détectée

Exclusif Ciel et Espace : Une exoplanète de moins de 3 masses terrestres détectée

© Ciel & Espace

exoplanete

C’est la plus petite des exoplanètes connues à  ce jour. Avec moins de 3 masses terrestres, celle-ci a été décelée à  l’été 2007 par la méthode des «microlentilles», qui consiste à  repérer une étoile et son éventuelle planète grâce à  la lumière d’une autre étoile située en arrière-plan. Mais il a fallu de longs mois de travail à  l’équipe internationale de chercheurs dirigée par David Bennett, de l’Université de Notre-Dame (Indiana, États-Unis) pour en déterminer les caractéristiques. Et surtout, pour vérifier la solidité de la découverte. Malgré les marges d’incertitude inhérentes à  cette méthode, le record précédent, qui était de 5 masses terrestres, est aujourd’hui battu.
MOA-2007-BLG-192-Lb, c’est son nom, est très probablement une planète solide. Elle tourne autour d’une étoile située très loin de nous, à  3 500 années-lumière dans la constellation du Sagittaire, en direction du centre de notre galaxie. Elle séparée de son étoile par environ 0,8 unités astronomiques – soit à  peu près la distance Soleil-Vénus – et boucle une révolution autour de celle-ci en trois ans environ. «Les estimations montrent que la masse de l’étoile est à  peu près de 0,06 fois celle du Soleil. C’est soit une naine brune, soit une étoile classique de faible masse», précise Pascal Fouqué, chercheur à  l’observatoire Midi-Pyrénées, qui a participé à  l’analyse des données. Ce n’est donc pas une étoile comparable au Soleil, et la lumière qu’elle émet est beaucoup plus faible. Conséquence : sur la planète, la température est en théorie glaciale : -250°C environ ! Ce n’est donc pas une Terre. «À moins que son atmosphère soit constituée d’un gaz comme par exemple l’hydrogène moléculaire, capable par effet de serre de retenir la chaleur interne de la planète…» imagine Pascal Fouqué. Une hypothèse parmi d’autres, mais on se prend à  rêver…


Publié le 31 mai, 2008 dans Astronomie.

Laissez un commentaire