Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

YouTube et la Scientologie

YouTube et la Scientologie

© Matin.qc.ca

YouTube ne semble pas appliquer les mêmes règles à  l’Église de Scientologie qu’à  ses critiques.

Il y a deux semaines, YouTube fermait la chaîne Xenutv1 lancée par Mark Bunker, un critique américain de l’Église de Scientologie. YouTube a justifié ce geste en alléguant que Bunker avait déjà  enfreint auparavant les règles de YouTube sur les droits d’auteur avec une ancienne chaîne, rapporte The Register.

Selon les règles du portail vidéo, «un utilisateur dont le compte a été résilié ne peut posséder ou créer d’autres comptes sur YouTube».

Mais il semble que cette règle ne s’applique pas à  l’Église de Scientologie qui vient de lancer une chaîne sur YouTube. Hors, en mars dernier, le New York Post rapportait qu’une chaîne, lancée par l’Église de Scientologie avait été fermée par YouTube sous prétexte qu’elle divulguait de l’information personnelle.

La chaîne, qui diffusait une vidéo montrant les photos et les noms des membres d’un groupe très critique envers les scientologues, avait été revendiquée par un représentant de l’Église de Scientologie, tel que rapporté par le New York Post.

Hors, selon l’Église de Scientologie, qui a répondu à  The Register, l’organisation n’a jamais eu de compte résilié sur YouTube.

Publié le 29 mai, 2008 dans Internet.

Laissez un commentaire