Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Nicolas Sarkozy, la scientologie au service de l’atlantisme ?

Nicolas Sarkozy, la scientologie au service de l’atlantisme ?

© Alter Info

Rumeur ?

Difficile de trouver des preuves, mais un ensemble hétéroclytes de faits pousse à  voir un lien entre Sarkozy et l’église de scientologie.

Il reçoit Tom Cruise au ministère des finances. Tom Cruise est l’ambassadeur numéro 1 de la scientologie.

Dans le cas précis de la scientologie, la faiblesse vire à  la complaisance. Chacun se souvient de ce 30 aoùt 2004, au cours duquel Nicolas Sarkozy recevait en grandes pompes, au sein même du Ministère de l’Economie et des Finances, l’acteur Tom Cruise, grand prosélyte de l’Eglise de scientologie. La presse française, et de nombreuses associations de lutte contre les sectes, s’en étaient émues, mais avaient finalement considéré que le ministre avait agi ainsi pour bénéficier de l’image internationale de la star d’Hollywood. Problème, un an plus tard, de retour à  Paris, le célèbre prosélyte reconnaîtra avoir parlé avec le Ministre de cette secte : « Nous avons parlé de tout, de scientologie, de cinéma, de vie familiale » (Conférence de presse de Tom Cruise à  Paris, 17 juin 2005)

Dans son livre il prône la reconnaissance des « nouveaux mouvement religieux ». :

Depuis, les spécialistes du discours sectaire, qui connaissent la force de lobbying exercée par la Scientologie sur le parlement français, auprès de qui elle espère se faire reconnaître comme « nouveau mouvement religieux » et sortir de la liste noire sur laquelle l’a mise la commission Vivien, ont tiqué en lisant le livre du ministre : « La République, les religions, la République, l’espérance ». Son dernier chapitre porte en effet sur les sectes, envers lesquelles Nicolas Sarkozy se montre clément. Il invite même à  la reconnaissance des « nouveaux mouvements spirituels ». On savait que l’homme aimait le modèle anglo-saxon, en économie comme en matière de laïcité, mais tout de même, voilà  une déclaration d’intention qui ravit forcément la scientologie et l’ami Tom Cruise. Mais puisqu’ils n’ont parlé que de cinéma…
Sarkozy, Tom Cruise et la scientologie.

Bien plus grave, Sakozy vire des RG Arnaud Palisson le spécialiste de la scientologie aux RG.

En 2002, Arnaud Palisson, en charge des sectes aux RG, publie sa thèse d’Etat à  la Sorbonne et obtient la plus haute mention et les félicitations du jury malgré la saisine du Tribunal administratif par l’Eglise de scientologie. Favre, l’éditeur universitaire suisse le contacte et décide de publier cette thèse… et de la diffuser en ligne sur Internet. A partir de ce moment (Nicolas Sarkozy est ministre de l’intérieur), les pressions hiérarchiques sur M. Palisson commencent, et ce dernier est finalement « déchargé » du dossier des sectes, et remplacé par un inspecteur ne connaissant rien à  la scientologie… À la même époque, sous les gouvernements Raffarin / Sarkozy, la mission gouvernementale qui s’occupe des sectes, la Mils, Mission interministérielle de lutte contre les sectes, créée par Alain Vivien devient la Miviludes, Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. Petit détail hautement signifiant : alors que les RG faisaient partie de la Mils… les voilà  tout bonnement écartés de la Miviludes.
Charlie Hebdo, hors série N° 18, mai 2004 par Antonio Fischetti

Lire la suite sur Alter Info


Publié le 29 mai, 2008 dans Sarkozy.

Laissez un commentaire