Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

États-Unis : les e-mails des salariés sous surveillance

États-Unis : les e-mails des salariés sous surveillance

© ZDNet.fr

Aux États-Unis, mieux vaut respecter le règlement interne de son entreprise en matière d’usage du mail professionnel. Une étude menée par Forrester Research et ProofPoint (*) montre que 41 % des grandes entreprises (plus de 20 000 salariés) paient des personnes pour lire ou analyser le contenu des e-mails envoyés vers l’extérieur par leurs salariés.

Elles sont 44 % à  reconnaître avoir fait cette démarche au moins une fois sur l’année écoulée, pour enquêter sur la fuite d’informations confidentielles. Une recherche qui a abouti, pour 26 % d’entre elles, au licenciement d’un salarié pour violation du règlement intérieur en matière d’usage de la messagerie.

La messagerie professionnelle n’est pas la seule source d’inquiétude pour les directions ; les blogs, forums et site de partage tels que YouTube, utilisés depuis le poste de travail, sont leurs bêtes noires.

Les entreprises cotées en Bourse sont ainsi 14 % à  pister leurs salariés suite à  la publication sur ces supports, sans autorisation, de données financières, comme leurs résultats, avant l’heure prévue. Et 11 % ont pris des mesures disciplinaires pour usage impropre de ces ressources en ligne.

(*) Auprès de 301 décisionnaires dans de grandes entreprises américaines comptant plus de 1000 salariés


Publicité
Publié le 27 mai, 2008 dans Big Brother.

Laissez un commentaire