Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Goldman-Sachs : l’objectif du Groupe de Bilderberg

Goldman-Sachs : l’objectif du Groupe de Bilderberg

© Alter Info, Prison Planet, Syti.net

Goldman-Sachs : l’objectif du Groupe de Bilderberg d’un baril de pétrole à  200 dollars se rapproche.

Le prix du brut monte en flèche, exactement comme le Groupe de Bilderberg l’a planifié, mais les médias clament encore qu’il n’a aucune influence sur le monde.

goldman sachs

Goldman-Sachs : l’objectif du Groupe de Bilderberg
d’un baril de pétrole à  200 dollars se rapproche

http://www.prisonplanet.com

Le prix du brut monte en flèche, exactement comme le Groupe de Bilderberg l’a planifié, mais les médias clament encore qu’il n’a aucune influence sur le monde.

Paul Joseph Watson
Prison Planet, mardi 06/05/08

Un rapport de Goldman-Sachs prévoit que les prix du pétrole atteindront de 150 à  200 dollars par baril en deux ans, conformément aux plans du Groupe de Bilderberg consistant à  pressurer les classes moyennes et à  faire baisser les standards de vie des Occidentaux.

« Le prix du pétrole brut pourrait augmenter jusqu’à  entre 150 et 200 $ le baril en 2 ans, la croissance de l’offre échouant à  conserver le rythme de la croissance de la demande des nations développées » dit un groupe d’analystes de Goldman-Sachs mené par Arjun N. Murti dans un rapport, selon Bloomberg News.

« La possibilité d’un baril à  150-200 $ semble de plus en plus probable au cours des prochains 6-24 mois, bien que cela soit difficile de prévoir le pic final des prix de pétrole comme la durée de la hausse du cycle qui reste » écrivent les analyses de Goldman
dans leur rapport du 5 mai.

Nous avions fait la prévision en septembre de l’an dernier, quand les prix venaient d’atteindre 80 $ le baril, que le prix du pétrole casserait la barrière des 100 $ en s’acheminant vers les 200 $.

Le Groupe ultra secret de Bilderberg, un consortium des puissants des mondes financier, bancaire, politique, universitaire et pétrolier, s’est réuni à  Munich en mai 2005, quand les prix du pétrole brut étaient autour de 40 $ par baril.

Pendant cette conférence, Henry Kissinger a dit à  ses collègues que l’élite avait résolu d’assurer que les prix du pétrole doubleraient au cours des 12-24 mois à  venir, ce qui est exactement ce qui est arrivé.

Pendant la réunion de 2006 à  Ottawa, au Canada, Bilderberg s’était mis d’accord pour tenter d’atteindre 105 $ le baril avant la fin 2008. L’information a été glanée par des sources à  l’intérieur du Groupe, sources qui se sont montrées fiables dans le passé. Ce prix a déjà  été dépassé de 15 $, le coùt du baril excédant les 120 $ aujourd’hui.

De toute évidence, le projet d’augmenter le prix du pétrole jusqu’à  200 $ s’accélère. Nul besoin d’une boule de cristal pour deviner l’avenir ; nous étions capables de prédire avec précision l’essor du prix de pétrole en écoutant ce que les puissants eux-mêmes en disaient – par le biais de « taupes » ayant réussi à  infiltrer les réunions pour obtenir l’information.

Comme nous l’avons rapporté, Bilderberg a juré de créer ce que Jose Barroso, Président de la Commission Européenne et membre de Bilderberg, appelle la « Révolution post-Industrielle », soit un crash économique global, une deuxième grande dépression, et la disparition totale des classes moyennes.

Cela s’accomplira par l’exagération de la menace du réchauffement climatique coordonnée à  la promotion du pic pétrolier.

Le pic pétrolier est une escroquerie fabriquée par les entreprises pétrolières pour créer artificiellement de la pénurie et augmenter les bénéfices pour les cartels de pétrole transnationaux. Cette arnaque commença dès 1956 quand M. King Hubbert de la compagnie Shell déclara qu’il ne restait que 1,25 trillion de barils de brut, un chiffre pourtant dépassé en 2006. Selon les calculs d’origine de Hubbert, la planète aurait déjà  dù produire sa dernière goutte il y a plus d’un an.

En promouvant les théories du pic pétrolier et en les combinant avec l’arnaque du réchauffement climatique causé par l’Homme, Bilderberg cherche à  augmenter les prix du pétrole jusqu’à  ce que les standards de vie des classes moyennes ne puissent plus se maintenir, plongeant alors l’Occident dans le Quart-monde, pendant que les élites en récolteront les bénéfices financiers et politiques.

Le fait que le prix du pétrole ait suivi presque exactement les projets de Bilderberg au cours des trois dernières années est une preuve supplémentaire invalidant l’image selon laquelle les réunions du Groupe ne seraient que des occasions de discussions
banales où rien ne serait décidé.

En outre, que des décisions politiques si importantes soient prises en secret souligne la nature anti-démocratique éhontée de Bilderberg, ainsi que la complicité de ces médias aux ordres qui répétent continuellement que le Bilderberg n’a aucune influence sur les affaires du monde.

Traduction par We Are Change Paris
http://wearechangeparis.wordpress.com/

Le Groupe Bilderberg

Le Groupe de Bilderberg a été fondé par en 1954 à  l’Hôtel Bilderberg à  Osterbeek à  l’invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, co-fondateur du Groupe avec David Rockefeller.

Le Groupe de Bilderberg est sans doute le plus puissant des réseaux d’influence. Il rassemble des personnalités de tous les pays, leaders de la politique, de l’économie, de la finance, des médias, des responsables de l’armée ou des services secrets, ainsi que quelques scientifiques et universitaires.

Parmi ses membres, on trouve :
David Rockefeller, Jean-Claude Trichet (gouverneur de la banque centrale européenne), Bernard Kouchner, Christine Ockrent, Dominique Strauss Kahn, Patrick Devedjian, Jean-François Copé, Nicolas Beytout (rédacteur en chef des Echos), Alexandre Adler (conseiller éditorial au Figaro), Henry Kissinger, Bill Clinton, José Manuel Barroso (président de la commission européenne), Muhtar Kent (PDG de Coca-Cola), Klaus Keinfeld (PDG de Siemens), Franck Riboud (PDG de Danone), Laurence Parisot (présidente du MEDEF), Robert Zoellick (président de la Banque mondiale) et bien d’autres encore…

Très structuré, le Groupe de Bilderberg est organisé en 3 cercles successifs.
Le cercle extérieur est assez large et comprend 80% des participants aux réunions. Les membres de ce cercle ne connaissent qu’une partie des stratégies et des buts réels de l’organisation.
Le deuxième cercle, beaucoup plus fermé, est le Steering Committee (Comité de Direction). Il est constitué d’environ 35 membres, exclusivement européens et américains. Ils connaissent à  90% les objectifs et stratégies du Groupe. Les membres américains sont également membres du CFR.
Le cercle le plus central est le Bilderberg Advisory Committee (Comité consultatif). Il comprend une dizaine de membres, les seuls à  connaître intégralement les stratégies et les buts réels de l’organisation.

Pour ceux qui enquêtent sur les réseaux de pouvoir, le Groupe de Bilderberg est un véritable gouvernement mondial occulte. Au cours de ses réunions, des décisions stratégiques essentielles y sont prises, hors des institutions démocratiques où ces débats devraient normalement avoir lieu. Les orientations stratégiques décidées par le Groupe de Bilderberg peuvent concerner le début d’une guerre, l’initiation d’une crise économique ou au contraire d’une phase de croissance, les fluctuations monétaires ou boursières majeures, les alternances politiques dans les démocraties, les politiques sociales, ou encore la gestion démographique de la planète. Ces orientations conditionnent ensuite les décisions des institutions subalternes comme le G8 ou les gouvernements des états.

Voici une citation de Will Hutton, économiste Britannique et ancien Bilderberger

L’accord qu’on y atteint est la base pour les politiques qui sont faites mondialement.

Les membres du Groupe de Bilderberg s’appellent eux-mêmes les Bilderbergers. Ils sont choisis uniquement par cooptation. Le Groupe de Bilderberg se réunit une fois par an pendant environ 4 jours. Les réunions ont lieu chaque année au printemps dans une ville différente, mais toujours dans des châteaux ou des hôtels luxueux, entourés d’un parc ou situés en pleine nature, et si possible équipés d’un golf. Les réunions sont protégées par plusieurs centaines de policiers, militaires, et membres des services spéciaux du pays d’accueil. Si la réunion a lieu dans un hôtel, celui-ci est vidé de ses occupants une semaine avant l’arrivée des Bilderbergers. Les invités sont déposés par un ballet d’hélicoptères noirs et par des limousines aux vitres fumées avec la lettre B sur le parre-brise.

Les discussions se tiennent à  huis-clos. Quelques journalistes dévoués à  la pensée unique peuvent être parfois présent, mais rien ne doit filtrer des discussions. Il est interdit de prendre des notes ou de faire des déclarations à  la presse. Mais quelques photographes arrivent parfois à  prendre des photos à  l’extérieur, au moment de l’arrivée des invités.

La réunion de 2007 s’est déroulée à  Istanbul du 31 Mai au 3 Juin au sein de l’Hotel Ritz Carlton.

La réunion de 2006 s’est déroulée du 9 au 11 juin au Brookstreet Hotel de Kanata, près d’Ottawa

La réunion de 2005 s’est déroulée en Mai 2005 à  Rottach-Egern en Allemagne

La réunion 2004 du Groupe de Bilderberg s’est déroulée du 3 au 6 Juin ( juste avant la réunion du g8 ) à  Stresa dans le nord de l’Italie près de la frontière suisse, dans un palace sur les rives du Lac Majeur, le Grand Hôtel des Iles Borromées.

En 2003, la réunion avait lieu en France du 15 au 18 Mai, au château de Versailles qui a été fermé au public pendant une semaine.

Certains diront qu’il s’agit de délires paranoïaques ou complotistes, mais les faits sont là  et
la citation de David Rockefeller dans ses Mémoires (Editions de Fallois, 2006, page 405) est très éloquente :

« Certains croient que nous (les Rockefeller) faisons partie d’une secrète cabale travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis, me caractérisant moi et ma famille comme des internationalistes conspirant avec d’autres, partout dans le monde pour construire une structure unique mondiale politique et économique, si vous voulez. Si c’est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être. »

Sources : Syti.net : http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html

– L’article de Daniel Estulien publié sur la réunion de 2007 par le magazine Nexus(dernier numero de 2007) disponible içi http://www.nonalaguerre.com/articles/article350.pdf

Le site ContrePunch :
http://questionscritiques.free.fr/Bilderberg/…

Le site planet non violence :
http://www.planetenonviolence.org/…

Et le site Alterinfo :
http://www.alterinfo.net/Bilderberg…


Publié le 24 mai, 2008 dans Banksters, Bilderberg Group, Canada.

Laissez un commentaire