Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Beaucoup d’argent derrière la propagande du réchauffement climatique

Beaucoup d’argent derrière la propagande du réchauffement climatique

© Polemia

Encore un professeur qui remet en cause le prétendu « consensus » de la responsabilité de l’homme dans le changement climatique.

Dernier en date à  avoir dénoncé le mythe d’un « consensus » sur la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique, un professeur de physique à  la retraite s’en est pris, dans un discours prononcé hier, aux énormes intérêts financiers alimentant la propagande du changement climatique qui ne cadre pas avec la véritable science.

Howard C. Hayden, professeur émérite de physique à  l’université du Connecticut, a déclaré devant un auditoire de Pueblo West qu’il avait été incité à  s’exprimer franchement au retour d’un séjour à  New York où il avait appris que des panneaux d’affichage alarmistes sur les effets à  long terme du réchauffement de la planète s’achetaient 700.000 dollars par mois.

« Il y a quelqu’un qui est prêt à  dépenser d’énormes sommes d’argent pour nous faire peur à  propos du réchauffement climatique », a déclaré Hayden. « Derrière la propagande pour le réchauffement de la planète il y a une question de gros sous. »

Hayden a fait remarquer que le réchauffement se manifestait dans l’ensemble du système solaire, soulignant le fait que ce sont des causes naturelles et non humaines qui sont à  l’origine du changement climatique, un phénomène qui s’est produit tout au long de l’histoire.

« Oui, la calotte glaciaire s’amincit… sur Mars », a-t-il annoncé. « Sur Mars, la calotte glaciaire est en train de fondre et des petites collines disparaissent » et on observe également des tendances au réchauffement sur Jupiter, sur Saturne et sur Triton.

Rappelant le fait que l’activité humaine est seulement responsable de 3% des émissions de CO2 sur terre, Hayden a précisé que le taux de CO2 dans l’atmosphère augmente et baisse depuis 400.000 ans.

« Nous sommes au niveau le plus bas des 300.000 dernières années », a-t-il ajouté. « A cours de la période jurassique, nous avions de très hauts niveaux de CO2. »

Et Hayden de conclure : « Environ 97% du CO2 de l’atmophère ont pour origine des sources naturelles, et non humaines », ajoutant que la question du réchauffement de la planète est mise en avant, non pas par des groupes de défense populaires, mais par des entreprises géantes qui sont là  pour tirer profit de la vente de concepts tels que la recherche et le commerce du CO2.

Comme nous l’avons signalé l’année dernière, au cours de la réunion secrète de la Commission trilatérale de mars 2007 les élites se sont rassemblées pour formuler une politique sur la meilleure manière d’exploiter l’alarmisme à  propos du réchauffement planétaire afin d’augmenter les impôts et avoir le contrôle du mode de vie des Occidentaux.

Au cours de cette causette, Peter Sutherland, président européen de la Commission trilatérale, membre du Bilderberg et président de la British Petroleum, s’adressant à  acolytes, a lancé un « cri de guerre universelle afin que le monde aborde d’une seule voix la question du réchauffement de la planète ».

Lui faisant écho le général Lord Guthrie, directeur de NM Rothschild & Sons, membre de la Chambre des Lords et ancien chef d’état-major de la Défense à  Londres, a exhorté les éminences grises de la Trilatérale à  « aborder d’une seule voix la crise du réchauffement planétaire et à  imposer des règles s’appliquant au monde entier ».

(…)

Dans son excellent article intitulé « L’hystérie du réchauffement planétaire sert de prétexte à  un gouvernement mondial », Daniel Taylor montre que l’exploitation du phénomène naturel du « réchauffement de la planète » était la marotte du Club de Rome et du CFR [Council on Foreigh Relations].

« Dans un rapport de 1991 intitulé La première révolution mondiale et publié par le Club de Rome, groupe de réflexion mondialiste, on trouve la déclaration suivante : A la recherche d’un nouvel ennemi pour nous unir, il nous est venu l’idée que la pollution, la menace du réchauffement de la planète, les pénuries d’eau, la famine etc. feraient l’affaire… Tous ces dangers sont causés par l’intervention humaine… Le véritable ennemi, donc, c’est l’humanité elle-même.

« Richard Haass, actuel président du CFR, a déclaré dans son article A l’ère du mondialisme il faut changer la souveraineté d’Etat qu’il fallait créer un système de gouvernement mondial et éliminer toute souveraineté afin de combattre le réchauffement planétaire, en même temps que le terrorisme. De plus, si le système international doit fonctionner, les Etats doivent être préparés à  céder leur souveraineté à  des organismes mondiaux, dit Haass. La mondialisation implique par conséquent non seulement que la souveraineté devienne plus faible dans la réalité, mais qu’il est nécessaire qu’elle devienne plus faible. Il serait judicieux que les Etats affaiblissent leur souveraineté pour se protéger eux-mêmes. »

The fact that global warming hysteria is being pushed by governments that have been caught lying to the public on a regular basis, along with elitists whose stated goal is to push fearmongering as a means of increasing taxation and control over our lives, emphasizes the reality that, allied to the its phony scientific foundation, global warming is just the latest hobby-horse on which control freaks have piggy-backed their agenda to dominate and rule.

Le fait que l’hystérie du réchauffement planétaire soit appuyée par des gouvernements qui se sont fait prendre régulièrement en train de mentir au public, ainsi que par des élites qui ont pour objectif déclaré de promouvoir l’alarmisme comme moyen pour augmenter les impôts et contrôler notre existence, met en relief la réalité selon laquelle, allié à  un fondement scientifique trompeur, le réchauffement planétaire n’est que le dernier dada sur lequel les fanas du contrôle ont harnaché leur programme pour dominer et gouverner.

Paul Joseph Watson
http://prisonplanet.com/articles/march2008/…
11/03/08
Traduction de l’américain par René Schleiter
Correspondance Polémia
21/03/08


Publié le 22 mai, 2008 dans Espace, Réchauffement de la Planète.

Commentaires (2)

 

  1. fatima dit :

    çA VEUT DIRE , que ce qu’on voit la déforestation et tout ça fait rien a la planéte??? les animaux du pôle nord c’est quoi alors ???

    enfin bref bon document merci :))

  2. DEMONT-PIEROT dit :

    Bonjour,

    Sans vouloir faire d’auto promotion, je vous incite à  jeter un oeil sur le livre que je viens de « sortir ». Le titre est « réchauffement Climatique »…
    Bien des choses lues et comprises s’y retrouvent. Peut-être !
    Jean Philippe Demont-Pierot
    http://demontpierot.wordpress.com/

Laissez un commentaire