Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Ce sont les hommes politiques des USA qui ont du sang sur les mains, pas Ahmadinejad

Ce sont les hommes politiques des USA qui ont du sang sur les mains, pas Ahmadinejad

© Mondialisation.ca

Ernest Hemingway a expliqué le problème voilà  déjà  de nombreuses années. La première chose que font les politiciens pour cacher leur incurie, c’est l’inflation ; la deuxième, c’est la guerre.

ahmadinejad

Nous avons l’inflation et nous serons bientôt en guerre. La diabolisation du Président iranien Ahmadinejad, que nous avons vu à  New York et à  la TV américaine, est juste la première étape pour préparer le pays à  une troisième guerre.

Le Président de l’université Colombia, Lee Bollinger, s’est couvert de honte. Au lieu de présenter son orateur invité, il s’est lancé dans une tirade d’insultes et d’injures.

A l’évidence il était dans le pétrin avec quelques gros donateurs colombiens pour avoir invité Ahmadinejad et a choisi cette façon mesquine et minable pour essayer de récupérer les bonnes grâces des vieux maquereaux en colère.

Tout ce que Bollinger a réussi à  faire, c’est qu’Ahmadinejad a semblé très bon comparé à  lui.

Que vous soyez d’accord ou non avec le Président iranien, ce n’est pas lui qu’il faut diaboliser.

D’abord, il n’est pas un dictateur. Il est un Président élu, avec très peu de pouvoir. Il doit passer par le corps législatif, et le pouvoir véritable est détenu par l’Ayatollah Ali Khamenei.

Celui-ci contrôle la politique étrangère et est le commandant en chef de toutes les forces armées iraniennes. Le corps législatif a rejeté presque toutes les recommandations d’Ahmadinejad aux ministres. Lorsqu’il a tenté de permettre aux femmes d’assister au match de football, les ecclésiastiques ont rejeté sa proposition.

Les déclarations qui disent qu’Ahmadinejad nie l’holocauste et appelle à  la destruction d’Israël sont fausses. Il a appelé à  un changement de régime, ce que font tous les politiciens américains chaque fois qu’ils trouvent un pays dont les politiques ne leur plaisent pas. Un changement de régime est un changement de gouvernement, pas un génocide.

De même pour l’holocauste, il a dit que cela posait deux questions : Pourquoi mettre en prison des gens qui s’interrogent sur certains détails de la version officielle, ce que font plusieurs pays européens ? Pourquoi les Palestiniens devraient-ils payer pour ça ? Ce sont deux bonnes questions.

Comment les politiciens américains peuvent-ils traiter l’Iran de pays dangereux et déclarer qu’il est une menace pour les USA est un mystère. A y réfléchir deux fois, ce n’est pas un mystère.

Cela veut simplement dire que les hommes politiques pensent que vous et moi sommes tellement stupides que nous tomberons dans exactement les mêmes mensonges et exagérations qu’ils ont utilisés pour justifier la guerre contre l’Irak.

Réfléchissez par vous-même.

L’Iran n’a pas d’armes nucléaires, et son armée est défensive. Elle n’a pas de capacités offensives – ni force aérienne, ni navale. Israël, d’un autre côté, est habituellement classé au 5ème rang des armées les plus puissantes de la planète. Il a plus de 200 armes nucléaires et une armée de l’air énorme.

L’Iran dit qu’il n’a pas l’intention d’attaquer Israël, ni aucun autre pays. Il a dit que son programme nucléaire a des objectifs pacifiques et qu’il ne souhaite pas acquérir d’armes nucléaires. Le chef religieux a lancé une fatwa contre les armes nucléaires. Et il n’y a pas l’ombre d’une preuve que l’Iran cherche à  se procurer l’arme nucléaire.

Souvenez-vous des mensonges qu’on vous a dit avant l’Irak

que Saddam Hussein cherchait à  se procurer l’arme nucléaire ; qu’il avait d’énormes réserves d’armes chimiques et bactériologiques. Tout ce qu’il avait, c’était le pétrole. C’est pour ça que nous sommes partis en guerre, et c’est pour ça que l’administration veut partir en guerre contre l’Iran.

J’ai entendu certains hommes politiques dire qu’Ahmadinejad avait « du sang sur les mains ». Mais nos services secrets à  40 milliards de dollars ne peuvent même pas prouver son implication dans la prise de l’Ambassade américaine en 1979. Pareil pour le sang, nos politiciens américains ont bien plus de sang iranien sur les mains. Nous avons renversé le gouvernement démocratique iranien et aidé Saddam Hussein lorsqu’il a envahi l’Iran. Des dizaines de milliers d’Iraniens sont morts à  cause de la politique étrangère des Etats-Unis.

Notre gouvernement de Washington est vraiment corrompu et incompétent.

Article original en anglais, US Politicians, Not Ahmadinejad, Have Blood on Their Hands, Antiwar, 29 septembre 2007.
Traduction: MR pour ISM, 2 octobre 2007.


Publié le 16 mai, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire