Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Découverte de la plus jeune supernova connue dans la Voie lactée

Découverte de la plus jeune supernova connue dans la Voie lactée

© 7/7.be

petite super nova

Des astronomes américains ont découvert la plus jeune supernova connue dans notre galaxie, la Voie lactée, selon des travaux publiés mercredi. L’âge de cette supernova a été estimé à  140 ans, voire moins. Une supernova décrit l’ensemble des phénomènes directement liés à  l’explosion d’une étoile et s’accompagne d’une augmentation brève mais extrêmement intense de sa luminosité.

C’est au minimum 200 ans de moins que la supernova connue jusqu’à  présent comme étant la cadette dans cette catégorie d’objets célestes de la Voie lactée.

L’astrophysicien Stephen Reynolds de l’Université d’Etat de Caroline du Nord (sud-est), principal auteur de cette découverte, suspectait que cet objet, baptisé G1.9+0.3 et scruté par les astronomes depuis plus de 50 ans, était une supernova très récente.

Il a examiné des images de l’objet prises par le télescope spatial américain Chandra X-Ray Observatory en 2007 et les a comparées à  celles obtenues en 1985 par le télescope «National Radio Astronomy Observatory’s Very Large Array» de la Nasa.

Non seulement les images provenant du télescope Chandra ont confirmé qu’il s’agissait bien d’un phénomène de supernova récent mais ont aussi montré que cette supernova avait accru sa taille de 16% en seulement vingt-deux ans.

Ces mesures ont ainsi permis d’établir que cette étoile a explosé il y a 140 ans ou plus récemment si la vitesse de l’explosion s’est ralentie, explique Stephen Reynolds. « Normalement, nous observons des restes de supernova plus anciennes et il est donc difficile de percevoir même les plus petits changements », poursuit l’astronome.

Une supernova décrit l’ensemble des phénomènes directement liés à  l’explosion d’une étoile et s’accompagne d’une augmentation brève mais extrêmement intense de sa luminosité. (belga/7sur7)

Publié le 15 mai, 2008 dans Astronomie.

Laissez un commentaire