Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Tant de crédules et tant de foutaises !

Tant de crédules et tant de foutaises !

© Alter Info, [email protected]

hypnose

Je trouve que beaucoup de gens sont aveuglés et ne comprennent pas ce qui se passe réellement dans le monde. Quand nous essayons de leur expliquer ils nous prennent pour des fous ou pour des illuminés ! Le problème de ces gens de mon point de vue est qu’ils croient en un certain nombre de foutaises qui les maintiennent dans une espèce de monde virtuel. Une matrice qui les emprisonne dans une espèce de cellule « mentale » dorée. De même ils ont le plus grand mal à  faire des raccordements entre différents évènements qui ont pourtant leurs explications. Les foutaises dont je parle ne servent qu’à  imposer certaines illusions qui auront cours dans le Nouvel Ordre Mondial. Je vais essayer de parler de ces foutaises au nom desquelles on provoque des guerres qui elles ne sont que des moyens de forcer les récalcitrants à  marcher au pas. Et nul doute que si un fanfaron comme Kadhafi n’était pas rentré dans le rang il aurait subi une guerre « libératrice ». Mais parlons de ces fameuses foutaises qui ont pour nom : démocratie, liberté, droits de l’homme ….

La liberté

Bush et sa clique ne parlent que de cela, liberté et démocratie comme si ça existait dans la forme qu’ils disent défendre. « La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres », entend-on pourtant souvent. Mais le terme de « liberté » même me gêne, parce que cela sous-entend que l’on peut être libre de faire (tout) ce qu’on veut. Or l’homme étant un être social, il doit évoluer dans le cadre d’une société avec tout ce que ça implique. Respect des lois, des règles qui permettent à  la société de se maintenir car c’est de ce respect que la société tient sa stabilité. L’humain est donc contraint de respecter certaines normes pour faire partir de cette société, se faisant il n’est pas libre. Pour être considéré comme citoyen américain il fut un temps où il fallait être blanc et anti-communiste, où était cette liberté dont se vantaient les yankees ? La liberté implique aussi de pouvoir dire ce que l’on pense, le pouvait-on aux Etats-Unis et le peut-on toujours ? Peut-on dire librement que l’on doute de la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 sans craindre de représailles ? Et depuis ces attentats on tue la liberté des citoyens avec des lois liberticides, au nom justement de cette liberté, un non-sens. Si la liberté est si merveilleuse pourquoi ne l’applique-t-on pas dans sa forme la plus pure ? La vérité est qu’il n’y a pas de liberté sans loi, sans règle et ceux qui font ces règles et ces lois sont ceux qui ont le véritable pouvoir. On doit se conformer à  un ensemble de comportements imposés souvent par une minorité pour être considéré comme normal, là  encore on se demande où est la liberté ?
Personnellement je ne crois pas en la liberté « totale » et je pense qu’aucun n’être sur cette planète n’est libre. Chacun est prisonnier de quelque chose à  un degré où un autre. Même ceux qui crient à  la liberté sont prisonniers d’une manière de pensée que ne partagent pas beaucoup d’autres. Et ce que certains appellent liberté moi j’appelle ça emprisonnement à  une doctrine de « déments ». Alors la prison peut être belle, spacieuse ou dorée même mais elle n’en reste pas moins une prison. Regardez ces stars riches comme Crésus mais aussi malheureuses que des gens qui n’ont pas à  manger (remarquer qu’ils ont une faim spirituelle) et plongées souvent dans une désespérante solitude. Alors franchement que l’on ne vienne pas me parler de liberté parce que je n’y crois pas une seule seconde ! La liberté est une belle vue de l’esprit mais elle n’a aucune réalité concrète. Peut-être peut-on parler de liberté encadrée à  la rigueur !
Peut-on vivre complètement libre ? Et bien j’imagine des humains vivant sans règle, ni loi ce se serait presque des animaux, quoique même les animaux respectent des règles, peut-être qu’on veut nous transformer entre chose. Je pense qu’on promeut de manière directe ou indirecte la liberté pour pousser l’homme a violé tous les interdits religieux ou autres. On parle de liberté sexuelle faisant croire que l’humain peut-être homosexuel ou hétérosexuel selon son choix. Mais je pense que si la nature avait voulu que l’humain soit homosexuel, elle n’aurait fait que des mâles ou que des femelles et auraient trouvé un moyen de lui permettre de se reproduire. Or Dieu (je suis croyant désolé pour ceux que ça gêne, mais j’aime dire ce que je pense) a créé l’homme mâle et femelle. Et la reproduction se fait par un mâle et une femelle. La nature elle-même nous dit comment ça doit être, ce n’est pas parce qu’on veut faire autre chose que ça se passera comme et aussi bien qu’on le veut.
Parlant de liberté sexuelle, je ne crois pas que l’humain ait été créé pour être une « bête de sexe ». L’acte sexuel créé la vie et on devrait le respecter rien que pour ça. Ainsi on devrait respecter un certain nombre d’autres choses. Car si on tient à  la libération sexuelle, de ce que je vois c’est un désastre. Les femmes se transforment en « femelles » et se font beaucoup de mal. De même quand je vois autour de moi le nombre d’avortements ça me donne la nausée, autant de vie détruites ! Et oui cette liberté rime avec mort ! Mort de ces enfants, mort du divin qui est en l’humain. C’est une des raisons pour lesquelles je ne crois pas en la liberté promue par l’humanité. Cette liberté là  vise nous à  amener vers la prison du matériel et de la chair (qui est aussi symboliser par l’arbre de la connaissance du bien et du mal) or nous sommes à  mon avis fait pour lorgner vers les hauteurs spirituels. Certes je crois que le seigneur nous a créé libre afin que nous choisissions de notre plein gré entre la voie juste et la voie injuste. La voie injuste provoquant catastrophes et cataclysmes et menaçant notre existence propre. Quand la voie juste nous pousse vers les hauteurs spirituels et la paix. Et nous parlant de liberté justement certaines personnes veulent nous attirer vers la voie injuste. Voie injuste contre laquelle notre conscience qui est notre part de divin nous met en garde. Car cette liberté là  nous pousse à  libérer des forces destructrices et de mort dont nous n’avons pas idée.
On nous parle aussi de liberté d’expression ? Pourquoi dans un pays soi-disant de libre expression on a cloué au pilori Dieudonné et Thierry Meyssan ? Ils n’ont pas le droit de s’exprimer, de donner leur point de vue, quand on doit à  longueur d’antenne se farcir les « bushises » « ou les sarkozises » ? C’est bien Voltaire qui disait qu’il était prêt à  mourir pour que l’autre puisse s’exprimer. Mais la liberté d’expression c’est clair s’arrête aux portes de l’hypocrisie. Où était Philipe Val et consort quand on clouait Meyssan et Dieudonné lors d’une forme moderne de la chasse aux sorcières avec l’accusation infâmantes d’antiaméricanisme ou d’antisémitisme ? Ce même Philippe Val qui parle de liberté d’expression pour défendre les nauséeuses caricatures sur le prophète de l’islam que moi je qualifierais d’anti-islamisme. Est-ce cette liberté d’expression à  deux vitesses que défendent ces gens ? Comme dit quelqu’un que je connais les opinions vont dans le sens de l’argent. Dis moi qui te paie, je te dirais qui tu défends car on ne peut mordre la main qui vous nourrit. Elle a beau dos la liberté ! Pour toute cette hypocrisie, cet odieux paraître, je ne crois pas en la liberté. Je crois en la soumission consciente et éclairée à  des principes supérieurs. Si je ne crois pas en la liberté, je ne crois pas non plus en la démocratie.

Les droits de l’homme

Autre foutaise agréable à  l’oreille mais au combien hypocrite dans les faits. Parlons de la déclaration « maçonnique » des droits de l’homme. Tout humain a droit a ceci ou a cela, ok. Mais charité bien ordonnée commence par soi-même. Les droits de l’humain sont-ils respecté dans et par les pays occidentaux. Jésus a dit que celui qui n’a jamais péché, jette la première pierre. Moi je dirais aux occidentaux que celui qui respecte les droits humains, jette la première pierre. On ne peut appliquer la loi que quand on la respecte soi-même, or qui la respecte ? Les américains, les français, les anglais ? Moi je suis pour l’être pas par pour le paraître et je dis souvent que les occidentaux se noient dans leur hypocrisie. Les droits de l’homme s’arrêtant bien trop souvent aux pieds des intérêts économiques. Que ne suis-je pas surpris de voir encore sur le net des gens qui pensent que les américains voulaient apporter « la démocratie » et « le respect des droits de l’homme » en Irak. Jésus n’a-t-il pas dit aussi d’enlever d’abord la poutre qui est dans son œil avant de voir la paille qui est dans l’œil du voisin. Ce qui dans le fond rejoint la parole que j’ai citée plus haut. Comment un aveugle peut-il juger un autre aveugle ? Dieu peut juger parce qu’il voit clair, il sait qui fait quoi, mais nous humains ? Il est bien hypocrite après de parler de dommages collatéraux, victimes innocentes tuées sans n’avoir rien demandé. Que dire aussi de ces gens torturés alors qu’ils ne sont que suspectés d’être des terroristes pourquoi n’applique-t-on pas les droits humains à  ces gens qui sont aussi des humains ?
Les droits humains comme je les comprends sont une vaste farce pour masquer l’horrible visage de ceux qui disent les promouvoir. Je remarque que ceux qui en parlent le plus sont ceux qui les violent les plus. Il ne s’agit pas de les respecter en apparence mais de les respecter dans les faits. Et si on doit faire la liste des violations des droits humains perpétrées par les occidentaux dans le monde la liste serait longue. D’un iceberg on sait que 90% de son volume est invisible ! Et bien le monde occidental est ainsi. On ne voit que la rayonnante partie émergée mais qu’en est-il de la face cachée ? Voyez-vous je suis pour l’honnêteté dans tous les domaines et je dis qu’il faut appeler un chat, un chat. Tourner autour du pot, très peu pour moi. Je crois aux cercles vicieux et aux cercles vertueux. Et je crois que les discours de l’occidental sur les droits humains seraient « entendus » du monde, s’ils émanaient de gens honnêtes et sincères ce qui n’est pas le cas. C’est pour ça que je pense que les occidentaux n’ont pas l’autorité morale pour critiquer la Chine. Avant de se préoccuper de la saleté devant la porte du voisin, il faut balayer devant sa porte. Une fois que devant sa porte sera propre on pourra dire au voisin : « tu vois comme devant ma porte est propre, ne voudrais-tu pas que devant ta porte soit aussi propre que devant la mienne ». Là  le voisin pourrait s’intéresser au fait que le devant de votre porte est propre et vous demander de lui montrer comment faire pour que le devant de la sienne soit propre aussi. Les bons arbres donnent les bons fruits, si vos fruits sont pourris pensez-vous que le voisin accepterait que vous lui donniez un de ses fruits pourris pour qu’il les plante chez lui ?
Comme je le dis je crois aux cercles vertueux et le combat commence sur soi-même. On doit chercher à  s’améliorer soi-même avant de chercher à  améliorer les autres et ceci est le message des livres sacrés. Les « droits de l’homme » ne sont qu’une vue de l’esprit, un idéal. A l’école on écoute le bon professeur, celui qui sait ce qu’il enseigne et le transmet avec des exemples clairs et concrets. Pour les droits de l’homme il en est de même, on écoutera celui qui les applique chez lui et qui peut en parler en donnant des exemples concrets. Dieu nous dit de nous améliorer, car en paix avec nous-mêmes on pourra éventuellement apporter la paix chez les autres. Appliquant les droits humains chez nous-mêmes on pourra encourager les autres à  suivre ce chemin car nous serons pour eux un exemple vivant. Ainsi si le message des livres sacrés ne passe pas, c’est parce que ceux qui doivent le répandre ne sont pas des modèles de vertu. Rien n’est le fruit du hasard sur terre, et le christ est venu en tant que modèle de vertu pour que tous puissent le suivre. Car les humains réellement épris de vérité ont besoin d’un modèle concret, quelque chose de palpable qu’ils puissent toucher pour le suivre. Alors Bush pourra parler de « droits humains » comme il le veut, cela n’aura jamais l’impact souhaité. Sauf pour ceux qui se laissent encore séduire par les tours de magie maladroits d’un illusionniste raté !

La démocratie

Churchill disait de la démocratie qu’elle était le pire des systèmes à  l’exception des autres et aussi que le meilleur argument contre la démocratie était de discuter cinq minutes avec le citoyen moyen. J’appelle la démocratie la tyrannie de la majorité, or la majorité peut aisément se tromper comme l’a démontré la récente élection en France. Et une tyrannie reste une tyrannie et la minorité, fut-elle de 49.99 % aura à  subir les errements de la majorité pour un certain temps si ce n’est pour toujours. On peut comprendre aisément que ça peut-être un enfer qui semblera très long pour ceux qui n’ont pas souhaité cette tyrannie. Surtout si cette tyrannie heurte leurs valeurs et croyances. La démocratie consiste à  choisir ses dirigeants, en fait des personnes à  qui on délègue l’autorité. Mais ce choix se fait avec la perception que l’on a d’eux. Mais la perception qui est quelque chose de fortement biaisé peut très bien être une illusion surtout quand les candidats que doit choisir le peuple sont minutieusement sélectionnés et où finalement toute trace de hasard disparaît.
Quels sont les candidats sélectionnés ? Prenons le cas des Etats-Unis actuellement, on ne parle que de 3 candidats Mc Cain, Obama et Clinton et à  la rigueur mais à  un degré beaucoup moindre de Ralph Nader. On ne parle pour ainsi dire pas de Cynthia Mc Kinney, c’est une jeune femme noire qui est députée de Georgie. Et pourtant de ces 5 candidats je trouve que Nader qui a quand même fait beaucoup pour les américains (mouvement de protection de consommateur, agence de la qualité de l’eau, ceinture de sécurité des voitures etc..) et Mc Kinney qui est bien plus courageuse que les autres, méritent l’attention des américains. Mais voilà  certains pensent qu’ils n’ont aucune chance, d’autres que ce ne sont pas des candidats solides etc… On se demande qui a bien pu leur mettre ces idées dans la tête. Et qui les fait croire que les candidats de l’élite ont toutes solutions à  leur problème. Chose que ces fameux candidats de l’élite se sont montrés incapables de faire. Alors qu’est-ce qui prouve qu’ils feront mieux ? Ceux qui ont essayé de s’écarter du droit chemin l’ont payé de leur vie tels que Kennedy. Et sans compter ce satanée système des grands électeurs. Parfois je me dis que l’on a ce que l’on mérite.
En effet est-ce que ceux qui dirigent les Etats-Unis ne sont pas à  l’image de la majorité dans ce peuple ? J’ai parfois causé avec des ricains sur le net et j’ai été surpris de leur manque de connaissance sur le monde. D’autres parmi eux semblent avoir la mémoire courte, remarquez que les frenchies ne sont parfois pas mieux si on choisit ce critère. J’ai constaté un manque de connaissance de l’histoire et une naïveté qui est de croire que les politiciens américains de nos jours sont plus bons au sens où ils sont moins manipulateurs et moins cruels que ceux du passé. Alors les ricains qui m’amusent le plus sont ceux qui voient en Bush un messager de Dieu et qui s’appuie sur la bible pour dire ça. Disant qu’il a été mis là  par Dieu, quand la dite bible montre à  travers la tentation que Satan a fait subir à  Jésus que les royaumes de la terre lui (à  Satan) ont été confiés et qu’il place qui il veut à  sa tête. Je pense que les américains et d’autres peuples se sont faits subtilement endormir par des manipulations habiles. Pourtant jamais auparavant il n’y avait eu autant d’outils pour accéder à  la connaissance mais aussi et malheureusement à  la « conne aisance ». Et ils (le peuples) sont devenus les servants de ceux qui sont sensés les servir. Car comme l’a si justement dit le général de Gaulle pour être le maître il faut se faire passer pour le servant. Et les américains de se retrouver sans n’avoir rien compris dans une dictature. Car cette tyrannie de la majorité qu’ils affectionnent tant est devenue, la tyrannie d’une habile minorité. Une minorité qui utilise le peuple faisant croire qu’elle agit dans son intérêt car les citoyens n’en sont en vérité pas !
Qu’est-ce qu’un citoyen ? Moi je le définis comme quelqu’un qui a des droits et des devoirs. Et je pense que beaucoup ont tendance a oublié leurs devoirs. Au nom de la guerre contre le terrorisme on annule beaucoup de droits au citoyen, alors que je pense que c’est du devoir de celui-ci de défendre ses droits. S’il ne le fait pas, personne le ne fera à  sa place. Défendre ses droits non seulement pour lui, pour ses proches, pour ses concitoyens mais aussi pour sa descendance. Chaque droit que l’on concède ne sera peut-être plus jamais récupéré et ce sont nos enfants et petits-enfants qui paieront pour nos négligences. Mais pour défendre ses droits, il faut connaître ses droits et il est normalement du devoir d’un citoyen de les connaître. Il devrait exister des comités citoyens avec des gens de différentes branches d’activités pour permettre aux gens d’être informés de leurs droits et devoirs et de savoir comment les défendre. Mais évidemment avec cette société où l’on élève les gens à  l’égoïsme, l’individualisme et l’on pousse à  voir les autres comme des ennemis potentiels ce n’est pas gagné. Je pense que les parents sont responsables de l’éducation de leurs enfants, responsables de faire d’eux des citoyens. Mais les citoyens aussi doivent veiller à  l’éducation des plus jeunes et leur transmettre le savoir. Je pense que le savoir doit être transmis de manière gratuite afin qu’il est le plus de citoyen possible.
Sans citoyen, il n’y a pas de démocratie c’est aussi simple que ça. Car alors la démocratie n’est qu’un outil sophistiqué d’asservissement. Faire croire aux gens qu’ils ont le choix pour mieux les domestiquer. Ils croient qu’ils ont la liberté de choisir qui ils veulent pour être président ? Mais rien que le fait qu’ils n’aient pas la possibilité de voir et de connaître tous les candidats montre qu’ils n’ont pas le choix. Dans une vraie démocratie toute personne qui a sa raison, qui n’a jamais violé la loi (et en occident ça éliminerait une bonne partie du corps politique ex : Alain Juppé) et a un programme solide devrait avoir le droit de se présenter comme représentant. Pourquoi dans ces soi-disant démocraties l’argent devrait décider de qui doit être connu et qui doit être ignoré ? Même des criminels pour peu qu’ils jouissent d’une « certaine légitimité » même fictive et de gros sous peuvent se présenter, une honte ! Pourquoi tous les candidats n’ont pas le même temps de parole et la même exposition médiatique ? Pire on trouve toutes sortes d’acrobaties intellectuelles malhonnêtes pour limiter le temps de parole des « proclamés » « petits » candidats. Je regrette il n’y a pas de « petits » citoyens, ni de grands « citoyens » surtout en politique. Et tout citoyen respectant les règles clairement établies de la société, devrait pouvoir donner son point de vue et « agir » dans une vraie démocratie. Empêcher tout citoyen de s’exprimer surtout si c’est un droit que lui garantit la loi, j’appelle ça une tyrannie. Et dans une tyrannie quelque soit son nom ou sa forme, les droits humains sont bafoués.

L’art de l’illusion

Toutes ces foutaises ne sont qu’une illusion servant à  détourner la masse des véritables objectifs. Qui peut croire encore que Bush est allé en Irak pour « les armes de destruction massive ». Je ne crois pas ce qu’on me montre, je crois ce que je vois. Ce que je vois c’est un menteur qui est entouré de menteurs et qui travaille avec des menteurs. Je n’ai jamais cru en la version officielle des attentats du 11 septembre 2001, une fois passée la stupeur. Je me rappelle de ce jour le « 11 septembre 2001 », je faisais une sieste quand un de mes meilleurs amis est venu me dire qu’ils avaient bombardé New York. J’ai tout de suite cru à  une farce, mais il a tellement insisté que j’ai décidé de vérifier l’info. Et pour un choc, ce fut un choc. Mais le choc est rapidement passé et mon cerveau s’est mis à  fonctionner. Il me fallait de la matière pour consolider mes doutes et Dieu merci j’ai rapidement eu cette matière. Je ne crois pas tout ce que Meyssan, Icke ou d’autres chercheurs disent mais je pense qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Et quand certains éléments vous semblent pertinents il faut les suivre, les approfondir. Et la question qui me turlupinait était de savoir à  qui profite le crime ? On l’a rapidement vu…. Encore faut-il avoir la force de se remettre en question et d’essayer de voir la poutre dans son œil avant de chercher à  enlever celle dans l’œil du voisin.
Les Etats-Unis attaquent le monde au nom de choses qui n’ont pas d’existence réelle. La démocratie, la liberté, l’égalité et le fameux « rêve américain ». Pour un Schwarzenegger ou un Zidane combien se brùlent les ailes et finissent dans les méandres de l’oubli ? Et réaliser le rêve « américain » apporte-t-il le bonheur ? Les pétages de plomb de Britney Spears, David Hasselhoff ou Mariah Carrey autant d’idoles adorées par les gens renseignent sur le sujet ! Des gens vénèrent ces « idoles » qui ne sont qu’un outil de contrôle du système. Ils font partie de la version moderne « du pain et des jeux » de Rome pour amuser la plèbe. Ces « idoles » sont les « nouveaux dieux » de nouvelles religions païennes et blasphématoires. Ces stars sont une fraude, une farce comme « le film grandeur nature » que furent les attentats du 11 septembre 2001. De même la démocratie et la liberté sont des farces. Leurs mises en application sont des indices qui montrent le vrai visage d’une société gangrenée par le mensonge et l’illusion. On essaie en fait de nous maintenir dans un « rêve éveillé ».
Bush essaie de faire croire aux américains qu’ils sont des gens bien, meilleurs que les autres et les autres en sont jaloux. C’est qui « l’autre » ? N’est-ce un pas « nous-mêmes » en puissance ? Et en quoi suis-je meilleur que l’autre ? Suis-je plus généreux, plus solidaire que fais-je de mieux que « l’autre » ? Le mal c’est les autres, c’est ainsi que parlent ceux qui refusent de se remettre en question. Bush est ainsi comme le montre son incapacité à  reconnaître ses erreurs. Erreurs qui probablement n’en sont pas dans son cas. Ces monstres de vanité se disent : « je suis parfait, je n’ai rien fait de mal », c’est ainsi que : « l’on bâtit des égaux de la taille d’une cathédrale » Al Pacino dans « l’associé du diable » film qui est révélateur de comment le système fonctionne. En faisant croire aux gens qu’ils sont meilleurs que les autres on les pousse à  faire des horreurs sans s’en rendre compte. Et quand ils se réveillent, le pétage de plomb ou la folie ne sont pas loin. Comme le dit Al Pacino dans le film la vanité est le péché préféré du diable. Moi je ne me fais pas d’illusion sur moi-même, je sais que je suis un être plein de défauts et parfois certaines de mes réactions me montrent à  quel point je ne suis pas quelqu’un de bien. Car quand on regarde la vérité en face on se voit, tel que l’on est réellement et pourquoi certains nous en veulent.
Une seule chose doit guider les gens leur goùt de la vérité. La vérité peut-être horrible, laide mais comme dit Jésus, elle vous affranchit. Et posons nous toujours la question, pourquoi ? Comme dit le mérovingien dans le film Matrix et je cite : « pourquoi est la véritable source de pouvoir ». Pourquoi telle chose arrive à  tel moment. Roosevelt nous a mis en garde en disant qu’en politique rien n’arrive par hasard. Si rien n’arrive par hasard, tout évènement poursuit un ou plusieurs buts précis. Ce qui est arrivé après les évènements du 11 septembre 2001, les guerres, les lois liberticides nous démontrent clairement que cet évènement est le « nouveau Pearl Harbour », « l’élément catalyseur » dont parlaient les gens du PNAC. Encore un autre cataclysme qu’il soit climatique, économique ou « terroriste » et croyez-moi, on verra le vrai visage du monstre. La crise annoncée par Rockefeller pour l’instauration du « Nouvel Ordre Mondial ». Alors certains pourraient dire pourquoi Dieu permet que ça arrive ? Encore une fois regardons-nous et demandons-nous ce que nous faisons pour que Dieu nous laisse subir ces forces destructrices. Car l’art de l’illusion c’est de faire croire que nous sommes « libres », que nous vivons dans état démocratique et respectueux des droits de l’homme et le pire que « nous irons tous au paradis ».

Conclusion : Dieu et nous

Nous sommes fanfarons, égoïstes, hypocrites, menteurs, contre les gens de bien, amateurs de facilité etc… Dieu peut-il nous aider ? Jésus a dit que si nous avions la foi nous pourrions déplacer les montagnes, l’avons-nous ? Jésus disait être « un avec Dieu » et c’est ainsi qu’il faisait les miracles. Comment était-il « un avec Dieu » ? Il faisait absolument la volonté de Dieu ! Le monde n’aime pas Dieu car il est sous la domination de la chair, la matière or la matière corrompt. Mais qui se soumet à  Dieu et non à  la matière, obtient la protection de Dieu et par là  même autorité sur toute chose. Il obtient le pouvoir de « déplacer les montagnes ». Mais Dieu n’accorde pas sa confiance comme ça, il vous teste, il vous soumet au mal pour voir si votre amour pour lui est grand. Car Jésus a dit, confirmant la loi tu aimeras ton Dieu, de toute la force de ton cœur et de ton âme. Abraham a prouvé que c’était son cas, le christ a subi dans le désert la tentation de Satan qui symbolise aussi les illusions de ce monde sans y céder, contrairement à  Adam, Eve ou Caïn. Job fut persécuté jusqu’à  dans sa chair. Tous ont été tenté et ont résisté au nom de leur amour et leur foi en Dieu. Pensez-vous que si eux qui sont des bien-aimés de Dieu ont subi ces épreuves, vous y échapperez ? Je vois certaines personnes qui disent avoir foi en Dieu quand tout va bien et dès qu’ils ont des problèmes douter de Dieu. Alors que c’est au plus profond des souffrances justement qu’il faut faire valoir son amour pour Dieu. Et la plus belle des récompenses n’est sùrement pas dans ce monde d’illusion, mais ailleurs.
Un système s’en vient et beaucoup sont incrédules car soit se disant que c’est impossible, soit disant que Dieu ne laissera pas faire. Si Dieu est amour, il est aussi justice et il ne laisse pas impunis ceux qui ne suivent pas la voie juste. Ne vous demandez pas si Dieu laissera faire, mais pourquoi Dieu laissera faire et là  vous y verrez clair. On a violé pratiquement toutes les lois de Dieu, on appelle justice ce qu’il appelle injustice, et on brandit ce qu’il appelle abomination comme des « évolutions ». On croit Dieu limité à  notre concept de temps et à  nos réalités terrestres, mais il est au de là . Qu’est-ce que 100 ans devant l’éternité ? Libre à  chacun de ne pas croire en Dieu, ça s’appelle le « libre arbitre ». Libre à  chacun de croire ce qu’il veut, mais Dieu a déjà  dit ce qu’il voulait que ceux qui ont des oreilles, entendent ! Dieu ne vous condamnent pas ce sont vos oeuvres qui vous condamnent. Celui qui veut s’élever sera rabaissé et celui qui s’abaisser sera élevé.


Publié le 1 mai, 2008 dans Dieudonné, Société & Culture.

Commentaires (2)

 

  1. Fan de Dieudonné dit :

    le seul Dieu qui nous est donné , c’est pas dieudonné , mais ca serait chouette si il pouvait y ressemblé :p

  2. Olivier Renard dit :

    Les faits et la logique propre aux soi-disant conspirationistes :

    1/ La formule qui résume tout a été donnée par Amshel Mayer Rothschield : « Donnez moi le controle de l’emission de la monnaie dans une société et je me moque de qui fait les lois ! » Comme il se moque des politiques, des idéaux et des partis. Surtout, ainsi, celui qui controle l’emission de la monnaie, meme pas le crédit, est au dessus des lois et se moque de toute forme de démocratie ! Le pouvoir n’est pas dans le fait de produire un programme politique ou de faire des lois ! Le pouvoir est aux mains de celui qui controle l’emission de l’argent !

    2/ De quel Dieu parle t’on ? L’idéal du monothéisme est bien pratique, il supprime les idoles comme on refoulerait des formes symboliques au fond de son inconscient. Mais elles sont toujours là . Demandez à  dix personne de vous parler du dieu auquel elles croient, prenez les d’origine différente dans le monde et vous découvrirez :

    a/ Qu’ils parlent tous des mêmes symboles et qu’aucun n’ a le meme dieu que l’autre.

    b/ Que dans l’histoire, les dieux semblent passer et les religions disparaitre quand d’autres religions renaissent. Mais que les symboles sont toujours les mêmes ! Les mythes du zodiaque et des constellations sont les memes depuis l’origine des temps. Le christ et les douze apotres sont encore un symbole solaire zofiacal avec douze constellations.

    Tout est politique ou tout est religieux ? Il importe peu que l’on croit ou pas en dieu. Croyez vous en l’idole « démocratie » ? Dans l’idole « nation » ? Le vrai visage de dieu ou le vrai visage du monstre : la foi guide toujours les moutons. Et comme disait Al Pacino dans « l’avocat du diable » : Jusqu’à  ce que chaque homme se prenne pour son propre dieu : l’illumination matérialiste ou le paradis pour tous ceux qui vénèrent le « nouvel ordre mondial ».

    Même les communistes se sont mis à  croire dans « l’homme nouveau ». De temps à  autre des « prophètes » viennent bruler les idoles dans les églises. Ainsi on peut en mettre d’autres et déclarer le changement, un nouveau monde, une nouvelle « liberté » … Quelle liberté ? On change tout sauf ce que Jung appelait l’inconscient collectif. Et comme avec les archétypes, on reconstruit toujours la même chose : On ne change rien !

    Je devrais citer une vielle chanson des années 1980 de monsieur Jean Patrick Capdevielle :

     » La caravane des montreurs de vertige vient de s’arrêter pour moi.
    Devant les buchers, les prophètes ont crié : brulez tous les étendards !
    Avec les mots qu’ils disaient sans comprendre, on leur a fait un sol pour s’étendre.
    Moi, j’ai compris qu’il était tard, je suis rentré.
    Mais les plombiers avaient piégé ma chambre à  l’hotel de la déroute.
    Et c’est le diable en personne qui est venu me faire payer le prix que ca coute. »

    A qui dieu accorde sa confiance ? Selon Mihai Avanikhov, dans les mondes supérieurs n’est reconnu que l’esprit éveillé. Seul l’être réalisé obtient la confiance divine. Les autres esprits ne sont même pas vus, ni considérés !
    Et quel dieu a accordé sa confiance à  des êtres aussi violents, fous ou puerils ? Sinon un pur démon qui s’est servit d’eux pour atteindre son propre but !

    Quand au christ, réetudiez les visions de Catherine Eimrich ! C’est au dernier moment, dans le jardin des oliviers qu’il a reconnu l’ange qui le guidait ! Il avait pu résister à  Satan dans le désert, mais c’est quelques heures avant le suplice qu’il a reconnu Lucifer : Le seul ange qui ne reconnait pas le père celeste ! Quand Jésus s’est mis a prier, son ange ne savait par qui il priait ! Et c’est le même ange qui a assisté au suplice, au chemin de croix et qui s’est réjoui de la crucifixion ! Les évangiles ont passé cela sous silence. Mais qui les a écrit ? Des romains, cinquante ans plus tard ?

    Il y a une réponse à  la question « Pourquoi ? » mais comme disait Lovecraft, connaitre la réponse c’est déjà  être fou ! Et dans ce monde raisonnable, on écoute pas les fous. Le mystère ou dit « mystére de dieu » consiste à  préserver les symboles et à  controler l’inconscient collectif. Le pouvoir ne demande jamais à  débattre, a évoquer raisonablement les faits : Il demande à  faire croire ! D’esprit à  esprit, chacun conserve sa propre capacité de critique, mais de coeur à  coeur, on fait passer tout et n’importe quoi ! Et ce qui touche les sentiments, l’esprit ne le remet jamais en question. Ainsi, dérrière « l’amour divin », derrière toute forme de croyance, on trouve des masques, des costumes, des grandes illusions. Elles cachent quoi ? Des prédateurs en fait ! Des êtres supérieurs à  l’homme dans l’univers. Comme vous vous sentez supérieur au poulet. Mais que faites vous avec un poulet ? Et que font ils avec vous ?

    Etes vous l’ami de la vache qui vous a donné son steak ? Dieu serait il alors votre ami ?
    Et quel dieu ? Les hommes se bouffent déjà  les uns les autres. Pour un tel prédateur ou pour des charognards du ciel : quel festin déjà  préparé !

    Le vrai dieu qui ne vit pas sous la domination de la chair, je doute qu’il fut présent en ce monde ! Ni même qu’il s’y interesse. Il lui faut des esprits purs et éveillés, pas des consciences humaines aussi imparfaites. Et vous ne le trouverez certainement pas dans la bible !

Laissez un commentaire