Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Pékin lance un programme d’éducation politique au Tibet

Pékin lance un programme d’éducation politique au Tibet

© Reuters – Lundi 21 avril

PEKIN (Reuters) – Le Parti communiste chinois a lancé une campagne d’éducation politique de deux mois au Tibet pour venir à  bout des velléités d’émancipation et de la popularité du dalaï-lama, auquel Pékin impute les émeutes qui ont éclaté à  la mi-mars à  Lhassa.

Cette campagne, qui s’appuiera notamment sur des programmes de télévision et des séances de dénonciations collectives, vise à  « unifier la pensée, assurer la cohésion des dirigeants et des masses, accentuer la lutte contre le séparatisme et répondre aux complots séparatistes de la clique du dalaï-lama », peut-on lire dans le Quotidien du Tibet, publié lundi.

Les membres du Parti chargés de la mettre en oeuvre seront évalués suivant leurs « performances », précise-t-il

Le chef spirituel des bouddhistes tibétains a dénoncé les violences du mois dernier et réaffirmé son soutien aux organisateurs des Jeux olympiques de Pékin, sans convaincre les autorités, qui l’accusent d’avoir voulu perturber l’événement.

Le programme d’éducation de masse, qui s’ajoute au vaste dispositif de sécurité toujours en place et à  la fermeture de la région autonome aux touristes montre que Pékin redoute de nouveaux troubles, y compris parmi les fonctionnaires et dans les rangs du Parti.

« LA MODÉRATION D’UNE GRANDE PUISSANCE »

Dans le reste du pays, les forces de l’ordre ont levé ce week-end leur stricte interdiction de manifester pour permettre aux citoyens de fustiger publiquement le dalaï-lama et de lancer des appels au boycott des groupes étrangers, au premier rang desquels le français Carrefour, accusés de soutenir sa cause.

Dimanche, les manifestants se sont étendues à  des villes du nord-est telles que Harbin et Dalian, ainsi qu’à  Jinan, capitale de la province de Shandong (Est), écrit Chine nouvelle. Des mobilisations similaires avaient été observées samedi, assorties d’appels au boycottage des produits français.

Le passage chaotique de la flamme olympique à  Paris, Londres ou San Francisco a soulevé une vague d’indignation et de nationalisme, que la presse officielle invite désormais à  canaliser de manière « rationnelle ».

Saluant cet élan patriotique, le Quotidien du peuple, organe officiel du PCC, lance lundi un appel au respect de la loi et de l’ordre.

« Nous devons faire preuve de ferveur patriotique, mais également de la modération d’une grande puissance. Les actes concrets pour maintenir la stabilité générale, encourager le développement économique et le succès des Jeux olympiques sont les meilleures réponses à  ces initiatives pour contenir et condamner la Chine », ajoute-t-il.

Chris Buckley, version française Jean-Philippe Lefief


Publié le 21 avril, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire