Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Chine a déclaré qu’elle abandonne le dollar US

Déjà  milliardaires, ils s’enrichissent encore grâce aux subprime et cette semaine, la Chine a déclaré qu’elle abandonne le dollar US

© AlterInfo.net, Globalresearch.ca, WashingtonPost. Par Dany Quirion pour Alter Info,

wallstreet

Le Washington Post nous apprenait cette semaine que la pagaille dans les prêts hypothécaires « subprime » qui engendre des pertes massives pour les propriétaires de maison et les banques s’est moins faite ressentir sur un certain gestionnaire de hedge fund, un dénommé John Paulson. Pariant que les titres hypothécaires de catégorie subprime tourneraient mal, John Paulson a personnellement gagné 3,7 milliards de dollars l’an dernier.

Il n’a pas été le seul à  réaliser des bénéfices titanesques. Deux autres gestionnaires de fonds, George Soros et James Simons ont gagné 2,9 milliards de dollars et 2,8 milliards de dollars respectivement.

Comme d’habitude, le Washington Post a pesé le pour et le contre en faisant abstraction de la réalité. Plutôt que de décrier que la très grande majorité des « hedge funds » sont situés dans des paradis fiscaux, le Washington Post déblatérait à  savoir si l’on devait faire payer des impôts aux hedge funds.

La Chine veut se débarrasser de ses dollars US

Selon un reportage de « Naturel News, » le vice-directeur de la banque centrale de Chine, Xiu Jian, a déclaré que son pays envisage de transférer une grande partie de sa réserve de 1,4 trillions de dollars US en une monnaie plus stable telle que l’euro ou le dollar canadien. Suite à  ces commentaires, le dollar US est tombé [cette semaine] à  son niveau le plus bas face à  plusieurs autres devises.

La Chine est le plus gros investisseur en bons du Trésor US et en obligations que tout autre pays.

« Nous allons favoriser les devises fortes plutôt que les plus faibles et nous allons nous réajuster en conséquence, » a déclaré Cheng Siwei, le vice-président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale.

Mais il n’y a pas seulement que les investisseurs en devise US qui sont concernés. Parce que les fluctuations du dollar font grimper l’euro, les exportations ont diminué en Europe et elles ont engendré des craintes concernant la stabilité de son économie. Dans un récent discours, le président français Nicolas Sarkozy a joint sa voix à  ceux qui lancent un appel à  l’administration Bush afin que quelque chose soit fait pour stabiliser la monnaie.

« Le dollar ne peut pas demeurer un problème secondaire. Si nous n’y prenons pas garde, le désarroi monétaire pourrait se transformer en guerre économique. Nous en serons tous victimes. »


Publié le 21 avril, 2008 dans La Bourse & L'Economie.

Laissez un commentaire