Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Pakistan: la flamme olympique confinée au stade face à  la menace terroriste

Pakistan: la flamme olympique confinée au stade face à  la menace terroriste

© AFP, Par Nasir JAFFRY

pakistan jo 2008

ISLAMABAD (AFP) – Le périple de la flamme olympique mercredi au Pakistan, ami fidèle de la Chine et qui lui avait promis un accueil et une protection digne d’un chef d’Etat, a finalement été réduit à  un simple tour de stade sous très haute sécurité par crainte d’un nouvel attentat islamiste.

Outre le fait qu’Islamabad veut à  tout prix éviter les manifestations contre l’un de ses principaux alliés politiques et économique à  propos du Tibet pour la première étape de la flamme en Asie, le Pakistan est en proie, depuis près d’un an et demi, à  une vague sans précédent d’attentats suicide perpétrés par des militants d’Al-Qaïda, qui l’accusent de participer activement à  la « guerre contre le terrorisme » de Washington.

Les athlètes portant la torche devaient initialement parcourir les rues d’Islamabad et les autorités avaient promis, la semaine dernière, une protection au même niveau que celle du chef de l’Etat Pervez Musharraf, suivi par une véritable petite armée à  chacun de ses déplacements depuis qu’il a été deux fois la cible des terroristes depuis 2003.

Mais, après avoir considéré trois parcours, Islamabad a finalement annoncé annoncé lundi soir que les athlètes devront se contenter de plusieurs tours du stade Jinnah, au centre ville, transformé pour l’occasion en véritable bunker, avec des invités triés sur le volet et en présence de M. Musharraf.

En 15 mois, plus de 1.070 personnes ont été tuées dans tout le pays, y compris à  Islamabad, dans des attentats perpétrés pour l’essentiel par des kamikazes islamistes.

« La totalité de l’événement a été reprogrammée en raison de menaces pour la sécurité », a expliqué Arif Hassan, président du comité olympique pakistanais, sans préciser la nature de ces menaces.

« Nous avons dù prendre en compte les questions du maintien de l’ordre et de la sécurité, sévèrement mis à  mal depuis plus d’un an par des attentats », a-t-il poursuivi. « Nous avions sélectionné trois parcours mais, au dernier moment, nous avons en avons abandonné deux pour ne retenir que le dernier, dans l’enceinte du stade Jinnah, pour être sùrs de ne courir aucun risque », a ajouté M. Hassan.

La cérémonie sera présidée par M. Musharraf. Ce dernier, au cours d’une visite officielle à  Pékin, a de nouveau condamné lundi les manifestations contre la répression au Tibet qui ont considérablement perturbé le parcours de la flamme des Jeux olympiques en Europe et aux Etats-Unis.

« Nous avons pris toutes les mesures pour assurer la sécurité du parcours », a martelé le chef de l’Etat devant les étudiants de l’Université de Pékin. « Pas un seul Pakistanais, pas une seule personne, n’aurait dans l’idée de faire quoi que ce soit contre les intérêts de la Chine » au Pakistan, a-t-il assuré.

Le chef de l’Etat pakistanais a réaffirmé que le Tibet était partie intégrante de la Chine et que ses affaires intérieures devaient être traitées par Pékin en dehors de toute ingérence étrangère.

La Chine est le premier fournisseur d’armes du Pakistan, le premier partenaire commercial et l’un de ses principaux bailleurs de fonds, après les Etats-Unis.

Quelque 8.000 personnalités ont été invitées au stade Jinnah mercredi après-midi pour la cérémonie, qui sera retransmise en direct à  la télévision. Elle sera décomposée en deux temps, et le relais sera assuré par 65 athlètes chinois et pakistanais.


Publié le 15 avril, 2008 dans Jeux Olympiques 2008.

Laissez un commentaire