Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La gangrène de la justice

La gangrène de la justice

© Victime-Ripou.com

Une mascarade comme aux temps de l’inquisition
Le 13 mars au tribunal de Grenoble , on saura si les juges du 7 février étaient aussi corrompus. Des magistrats corrompus falsifient des procédures pour assurer protection et impunité à  des ripoux d’une association de malfaiteurs. Toutes nos affaires qui trainent ont un point commun : la technique du labyrinthe judiciaire par la soustraction de pièces en achetant nos avocats (art. 434-4 du Code Pénal) Il nous reste la dénonciation nominative publique, le devoir de désobéissance civile !
Certains utilisent le système judiciaire pour récupérer un maximum de biens, de fric. Enfants, handicapés, vieux, familles, commerces, sociétés, héritages… détruits, ce n’est pas leur problème. Nous sommes du bétail pour certains notables sous statut protecteur d’avant 1789. Installés dans la justice, ils entretiennent et se partagent les dégâts des conflits, enterrent certaines affaires…

Un des ripoux, protégé par des juges, venait de détourner en 17 mois 20.000 données personnelles (victimes publiés sur mon site) confidentielles détenues par la police et il a déclaré en audience devant cinquante témoins :

« Je devais déterminer le patrimoine des personnes »

Le Code Pénal prévoit 10 ans, mais la sanction dérisoire a été de 4 mois et une amende égale à  trois pour cent du butin encaissé ! !
Ces fichiers, la société ATER (un receleur non inquiété) les a payés 600.000 ”šÂ¬ pour les revendre à  des avocats, magistrats, huissiers, ripoux, loges maçonniques … pour l’affairisme de mafieux de nos institutions.

Pour avoir (en enquêtant sur ma spoliation) découvert et dénoncé cela, des flics et des magistrats ont organisé mon tabassage à  la sortie de l’audience pour protéger le commissaire ripou CWIKOWSKI pourtant révoqué, déjà  condamné pour faux en écritures privées et corruption !
Où s’arrêteront ces dérapages ? Nous devons exiger la « taule pour les juges corrompus et non la pré retraite »
Faisons cesser les mascarades judiciaires en rabaissant à  leur juste valeur les juges qui le méritent.
Vont-ils aller jusqu’à  la prison pour me faire taire ? 6 mois avec sursis pour avoir publié la vérité sur les faux d’un huissier d’un réseau mafieux installé dans la justice, 2 autres mois avec sursis pour m’être fait tabasser par un truand récidiviste ! Les prochains juges aveugles (art.432-4 du C. P.) iront garnir mes sites et la presse indépendante (Outreau n’est pas isolé)


Publié le 12 avril, 2008 dans Franc Maçonnerie, Politique & Loi.

Laissez un commentaire