Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Mort de Diana: Mohamed Al-Fayed abandonne sa bataille, avec des « réserves »

Mort de Diana: Mohamed Al-Fayed abandonne sa bataille, avec des « réserves »

© AFP – Mercredi 9 avril

mohamed al fayed

LONDRES (AFP) – Mohamed Al-Fayed, père de Dodi mort au côté de la princesse Diana à  Paris en 1997, a décidé d’abandonner sa longue bataille devant les tribunaux sur les circonstances du décès du couple et d’accepter le verdict du jury de l’enquête judiciaire mais « avec des réserves ».

Le milliardaire égyptien, propriétaire du magasin de luxe Harrods à  Londres, a indiqué sur la chaîne de télévision ITV qu’il était « fatigué » mais a réaffirmé que Diana et Dodi avaient été assassinés.

Il soutient que le couple a été tué dans le cadre d’un complot ourdi par le prince Philip, époux de la reine Elizabeth, et mis en oeuvre par les services secrets britanniques, pour éviter que Diana, mère d’un futur roi d’Angleterre, n’épouse un musulman. Il affirme également que Diana était enceinte de son fils.

« Je suis un père qui a perdu son fils et j’ai tout fait depuis dix ans. Mais désormais j’accepte le verdict, mais avec des réserves », a déclaré M. Al-Fayed. « Ca suffit comme ça… pour le bien des deux princes, qui, je le sais, aimaient leur mère », a ajouté M. Al-Fayed.

Après une enquête judiciaire de six mois, les jurés de la Haute cour de Londres chargés de se prononcer sur les causes de la mort du couple ont conclu lundi à  un homicide dù à  la conduite « extrêmement négligente » de leur chauffeur Henri Paul et des paparazzi à  leurs trousses.

« Je suis sùr qu’au plus profond de leur coeur, (les princes) louent ce que je fais pour découvrir la vérité. Mais j’en ai assez. Je m’en remets à  Dieu pour avoir ma revanche », a poursuivi M. Al-Fayed.

Les enquêtes menées par les polices française et britannique sur l’accident ont conclu à  un accident provoqué par une vitesse excessive et un chauffeur qui avait trop bu.


Publicité
Publié le 11 avril, 2008 dans Personnalités Influentes.

Laissez un commentaire