Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Pekin 2008 – La fin du tour du monde ?

Pekin 2008 – La fin du tour du monde ?

© AFP – Eurosport

Après les incidents de Londres et Paris qui ont émaillé le passage de la flamme olympique, le CIO pourrait décider cette semaine de mettre fin au parcours international de la torche après les JO de Pékin.

jo 2008 france

Le Comité international olympique a évoqué mardi la possibilité de renoncer à  l’avenir au parcours mondial de la flamme olympique, tout en faisant bloc avec la Chine pour défendre celui des jeux de Pékin au lendemain d’une étape mouvementée à  Paris. La commission exécutive du CIO, qui se réunit à  partir de mercredi à  Pékin pour trois jours, abordera la question de l’avenir de ce parcours mondial, a déclaré au journaliste Kevan Gosper, membre de cette commission. « Je m’attends à  ce que la commission exécutive en discute », a-t-il dit, en marge d’une réunion à  Pékin de l’Association des comités nationaux olympiques (ACNO).

M. Gosper a précisé qu’il serait surtout question de savoir si le passage de la flamme serait limité au pays où se déroulent les JO, plutôt qu’un périple mondial, comme à  l’heure actuelle. Cependant, a-t-il ajouté, pour l’instant rien ne permet de dire que le parcours pour les JO de Pékin sera annulé. « Je pense que le parcours de la flamme va continuer », a-t-il dit, ajoutant néanmoins: « Il se peut qu’il y ait des ajustements ». Le parcours actuellement retenu est le plus ambitieux de l’histoire des JO avec un périple de 137.000 kilomètres parcourant 19 pays plus la Chine. Craig Reedie, membre du Comité olympique britannique, a également indiqué que la commission exécutive du CIO discuterait de cette question. « La Grande-Bretagne va attendre de savoir ce que le CIO a à  dire là -dessus », a-t-il indiqué. Londres accueillera en 2012 les prochains jeux Olympiques.

La « haine » de la Chine

Mardi, après le passage à  Paris qui a tourné au fiasco en raison notamment des manifestants pro-tibétains, le CIO a fait bloc avec les organisateurs des jeux de Pékin contre ceux à  l’étranger qui perturbent le parcours de la flamme par « haine » de la Chine. « Ils expriment juste leur haine quel que soit le sujet à  l’ordre du jour, et la haine contre le pays hôte retombe sur notre torche » , a estimé M. Gosper, qualifiant les manifestants de « perturbateurs professionnels ». Les organisateurs des JO « ont fait énormément d’efforts pour se préparer à  organiser l’une des plus grandes éditions des jeux de tous les temps », a-t-il dit.

« Et ces perturbateurs, ces perturbateurs professionnels, ne font pas attention à  ça. Ils sont juste animés par la haine et le ressentiment », a estimé ce haut responsable du CIO. « Ces manifestations organisées sont un abus contre la torche olympique, qui est le symbole de la bonne volonté, de la paix, de la compréhension et de l’excellence dans le sport », a-t-il dit. Le comité d’organisation des jeux Olympiques de Pékin (Bocog) a affirmé pour sa part qu' »aucune force » ne pourra arrêter la flamme olympique malgré les incidents de Paris et de Londres. « Le parcours de la flamme olympique va se poursuivre avec le soutien des habitants du monde entier », a déclaré aux journalistes le porte-parole du Bocog, Sun Weide.

« Aucune force ne peut arrêter le parcours de la flamme olympique des jeux de Pékin », a-t-il assuré. Tout au long de la journée de lundi le parcours de la flamme à  Paris a été perturbé par des manifestants pro-Tibétains qui ont obligé les organisateurs à  interrompre le relais avant son terme, transformant cette journée en véritable fiasco après une étape londonienne chahutée. La flamme olympique a décollé lundi soir de Paris à  destination de San Francisco, sa prochaine étape, qui est déjà  sur le pied de guerre. Lundi, des militants ont placé des banderoles pro-Tibet sur le célèbre pont de la ville, le Golden Gate, avant d’être arrêtés par la police deux heures plus tard. Les autorités de Buenos Aires ont également décidé de renforcer le dispositif de sécurité mis en place pour accueillir vendredi la flamme.

Publié le 8 avril, 2008 dans Jeux Olympiques 2008.

Laissez un commentaire