Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le dalaï-lama appelle l’ancien président Gorbatchev pour une solution

Le dalaï-lama appelle l’ancien président Gorbatchev pour une solution

© AFP

MOSCOU (AFP) – Le dalaï lama a appelé l’ex-président soviétique Mikhaïl Gorbatchev à  lui prêter son concours pour tenter de résoudre la crise du Tibet, a indiqué lundi un communiqué de l’ancien dirigeant à  Moscou .

« Le dalaï-lama a fait appel à  moi en qualité de président du forum des prix Nobel auquel nous participons. Il s’est dit inquiet de la situation au Tibet et a formulé l’espoir que moi-même et d’autres hommes politiques puissent trouver une solution pacifique » à  l’épineuse question du Tibet, selon le communiqué de M. Gorbatchev cité par l’agence Interfax.

M. Gorbatchev a indiqué en substance que le dalaï-lama ne cherchait pas à  mettre en cause l’intégrité territoriale de la Chine et que la direction chinoise était selon lui ouverte à  « des contacts et consultations » si la demande de l’indépendance du Tibet était abandonnée.

« Je pense que nous pouvons trouver matière à  dialoguer. Toutes les parties doivent faire preuve de prudence et éviter des actes inconsidérés », a -t-il encore ajouté.

La Chine a été durement critiquée par de nombreux pays pour sa répression des manifestations de Tibétains qui avaient débuté le 10 mars à  Lhassa.

Le gouvernbement tibétain en exil estime à  150 le nombre de tués lors des opérations de répression alors que Pékin fait état de 20 morts.

Lundi soir, le gouvernement chinois a dénoncé les incidents qui ont perturbé le relais de la flamme olympique à  Londres et à  Paris « au mépris de l’esprit olympique ».

« Nous condamnons fermement les perturbations du relais de la flamme olympique par des groupes séparatistes pro-indépendance du Tibet au mépris de l’esprit olympique et des lois françaises et britanniques », a déclaré Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères citée par l’agence Chine nouvelle.

Par ailleurs, Chine nouvelle a critiqué Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants qui avait dénoncé l' »oppression » de la Chine au Tibet après une visite au dalaï lama au mois de mars à  Dharamsala en Inde.


Publié le 8 avril, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire