Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le FMI prône une intervention mondiale face à  la crise du crédit

Le FMI prône une intervention mondiale face à  la crise du crédit

© Reuters

dominique strauss kahn

LONDRES (Reuters) – Une intervention à  l’échelle mondiale des gouvernements est nécessaire pour faire face à  la crise générale des marchés de crédit, estime le directeur général du Fond monétaire international (FMI).

« Je pense vraiment que la nécessité d’une intervention publique devient de plus en plus évidente », a déclaré Dominique Strauss-Kahn dans une interview au Financial Times publiée lundi.

Cet entretien paraît quelques jours seulement avant la réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G7, ainsi que les réunions de printemps du FMI et de la banque mondiale, vendredi. La question de la riposte aux turbulences des marchés financiers sera largement abordée lors de ces rencontres.

Strauss-Kahn a ajouté au quotidien britannique que l’intervention des gouvernements – sur les marchés financiers, le marché de l’immobilier et dans le secteur bancaire – servirait de « troisième ligne de défense » pour soutenir la politique monétaire et budgétaire.

« Il faut faire des efforts sur la restructuration des créances. En ce qui concerne les banques, si les marges de capital ne peuvent pas être reconstituées suffisamment vite par le secteur privé, le recours à  l’argent public peut être examiné », poursuit-il.

Strauss-Kahn a également souligné que la crise du crédit était bien plus qu’un problème américain: « La crise est globale. La théorie du soi-disant découplage est totalement trompeuse. » Le Financial Times ajoute que les pays émergents, comme la Chine et l’Inde, seront eux aussi affectés.

Le patron du FMI a également indiqué que le Fonds réviserait à  la baisse cette semaine ses prévisions économiques mondiales en dessous des consensus actuels, qu’ils soient privés ou officiels.

« Les projections que nous allons publier d’ici quelques jours ne sont pas très optimistes. Les risques baissiers que nous avions soulignés dans les dernières projections économiques mondiales se sont matérialisées », dit-il.

Les prochaines prévisions semestrielles du Fonds sont attendues mercredi.

Katherine Baldwin, version française Gilles Guillaume


Publicité
Publié le 7 avril, 2008 dans La Bourse & L'Economie.

Laissez un commentaire