Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’administration Bush propose de réformer en profondeur la régulation financière

L’administration Bush propose de réformer en profondeur la régulation financière

© AP – Samedi 29 mars

WASHINGTON – L’administration Bush propose de réformer en profondeur le mode de régulation de l’industrie financière américaine en donnant des pouvoirs accrus à  la Réserve fédérale.

Selon un document de 26 pages que s’est procuré vendredi l’Associated Press, ce plan propose de faire de la Fed le premier régulateur de la stabilité du marché en étendant considérablement ses compétences. La banque centrale américaine pourrait désormais examiner non plus seulement les banques commerciales, mais tous les segments de l’industrie des services financiers.

Le plan, qui doit être officiellement dévoilé lundi lors d’un discours du Secrétaire au Trésor Henry Paulson, propose également de consolider l’actuel système de régulation bancaire.

La Fed deviendrait le « régulateur de la stabilité du marché » et disposerait de nouveaux pouvoirs pour rassembler des informations sur une vaste chaîne d’institutions afin que la banque centrale puisse mieux détecter d’éventuels menaces pour l’économie américaine.

Un organisme de régulation serait également chargé de surveiller les institutions financières fonctionnant à  l’aide de garanties du gouvernement, tels que les assurances de dépôt pour les banques. Un autre régulateur serait chargé des questions de protection du consommateur.

Le plan prévoit enfin la fermeture de l’Office de supervision économique, chargé de contrôler les institutions économiques, et le transfert de ses fonctions à  l’Office du contrôleur de la monnaie, qui régule les banques. La distinction entre les banques et les institutions économiques disparaîtrait également.

Ce plan ne devrait pas manquer d’être décortiqué par le Congrès et le monde de la finance, qui ont par le passé résisté aux précédents plans de réforme des mécanismes de régulation. AP


Publié le 29 mars, 2008 dans La Fed.

Laissez un commentaire