Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Espace: une explosion vieille de 7,5 milliards d’années visible à  l’oeil nu

Espace: une explosion vieille de 7,5 milliards d’années visible à  l’oeil nu

© AFP – Mardi 25 mars

supernova 2008

WASHINGTON (AFP) – La Nasa a observé une explosion cosmique si puissante et si lumineuse que ses effets pouvaient être détectés à  l’oeil nu depuis la Terre, bien qu’elle se soit produite il y a 7,5 milliards d’années à  une distance de plus de la moitié de l’univers visible.

« Aucun autre objet connu ou type d’explosion ne peut être aperçu à  l’oeil nu à  une telle distance », soit 7,5 milliards d’années lumière, s’est émerveillé Stephen Holland, un scientifique de la Nasa, cité dans un communiqué de la Nasa publié jeudi.

« Si quelqu’un s’est retrouvé à  regarder au bon endroit, au bon moment, il aura aperçu l’objet le plus éloigné jamais observé à  l’oeil nu sans aide optique », a souligné M. Holland.

Jusqu’à  présent, l’objet le plus distant pouvant être aperçu à  l’oeil nu était la galaxie M33, qui se trouve à  « seulement » 2,9 millions d’années lumière.

Cette explosion, appelée sursaut gamma et détectée par le satellite Swift de la Nasa chargé de les traquer, est l’un des phénomènes les plus violents qui se produise dans l’Univers.

Et le sursaut de mercredi, « balaye tous les sursauts gamma que nous avons vu jusqu’à  présent », a souligné Neil Gehrels, du Goddard Space Flight Center de la Nasa.

Ces phénomènes se produisent en général quand une étoile massive arrive à  court de son combustible nucléaire et s’effondre sur elle-même.

En fonction de sa masse elle peut donner naissance à  un trou noir ou encore une étoile à  neutron et l’effondrement produit ces sursauts d’intenses rayons gamma et éjecte des particules dans l’espace à  une vitesse quasiment égale à  celle de la lumière. En fonçant à  travers des nuages interstellaires, elles illuminent l’espace.

Le satellite Swift a d’ailleurs battu son record de détection de sursauts gamma en un jour: quatre. Et ce record a coïncidé avec le décès la veille d’Arthur C. Clarke, le prolifique auteur de science fiction auteur du livre qui a inspiré Stanley Kubrick pour « 2001, Odyssée de l’espace ».

« La mort d’Arthur C. Clarke semble avoir illuminé l’univers de sursauts gamma », a déclaré Judith Racusin, membre de l’équipe scientifique en charge du satellite Swift.

Publié le 26 mars, 2008 dans Espace.

Laissez un commentaire