Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un sous-préfet limogé après avoir publié une tribune anti-israélienne

Un sous-préfet limogé après avoir publié une tribune anti-israélienne

© LeMonde.fr

« Même s’il voulait publier un ouvrage sur les vases Ming, il devrait en référer, c’est la seule règle. » Lors d’une conférence de presse, dimanche 23 mars à  La Rochelle, le préfet de Charente-Maritime Jacques Reiller a justifié le limogeage de son collaborateur, Bruno Guigue, sous-préfet de Saintes, en estimant que ce dernier avait « enfreint » son devoir de réserve.

On avait appris le limogeage de M. Guigue samedi, à  la suite de la publication sur le site Internet Oumma.com d’une tribune violemment anti-israélienne. Dans ce texte, publié le 13 mars sous le titre « Quand le lobby pro-israélien se déchaîne contre l’ONU », M. Guigue estimait notamment qu’Israël est « le seul Etat au monde dont les snipers abattent des fillettes à  la sortie des écoles ». Il ironisait également sur les « geôles israéliennes, où grâce à  la loi religieuse, on s’interrompt de torturer durant le shabbat ».

« IL REDEVIENT ADMINISTRATEUR CIVIL »

« M. Guigue s’est mis lui-même en dehors des conditions d’exercice de sa fonction », a souligné le préfet lors de son point presse. La ministre de l’intérieur, Michèle Alliot-Marie, « mise au courant mercredi du contenu de cette tribune » avait « immédiatement décidé de mettre fin aux fonctions » de M. Guigue, avait annoncé samedi le ministère de l’intérieur.

Dimanche, Oumma.com a réagi en affirmant que « la sanction qui le frappe nous montre à  l’envi que l’usage d’une saine critique ne peut s’exercer équitablement en France ». Enarque, normalien, Bruno Guigue a publié plusieurs ouvrages, dont Proche-Orient : la guerre des mots, et tribunes sur la situation au Proche-Orient. Administrateur civil « détaché dans les fonctions de sous-préfet » depuis l’automne dernier, il « est reversé dans son cadre d’origine », a expliqué le préfet de Charente-Maritime. « Il redevient administrateur civil », un autre corps de la fonction publique.


Publié le 23 mars, 2008 dans Le Monde, Sionisme & Israël.

Laissez un commentaire