Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le New York Times prône la « discipline » à  Sarkozy, « Président Bling-Bling »

Le New York Times prône la « discipline » à  Sarkozy, « Président Bling-Bling »

© AFP

WASHINGTON (AFP) – Le New York Times recommande samedi un peu plus de « discipline » dans la conduite des affaires au président français Nicolas Sarkozy dans un éditorial intitulé « Président Bling-Bling ».

Evoquant comme un « camouflet » pour le président le résultat des récentes élections municipales et cantonales françaises, l’influent quotidien estime que « M. Sarkozy a été puni pour toutes les bouffonneries médiatisées et peu présidentielles qui lui ont valu le sobriquet de « président Bling-Bling ».

« Pour un homme politique qui a travaillé si longtemps et si dur pour arriver à  l’Elysée, M. Sarkozy a démontré de curieuses notions sur comment se conduire une fois dans la place », ajoute le journal.

« Son divorce tumultueux et son remariage presque immédiat à  une chanteuse- mannequin glamour ont été quelques unes des initiatives les plus sensationnelles qui ont valu à  Sarkozy la couverture de 252 magazines en 2007 », indique l’éditorial.

Le New York Times rappelle également comme des preuves « de mauvais jugement » sa décision de « mettre fin abruptement » à  une interview avec la chaîne américaine CBS, de « qualifier son porte-parole d’imbécile » ou « sa remarque grossière à  un type refusant de lui serrer la main ».

« Ces potins sensationnels ont été assortis de messages confus du gouvernement de M. Sarkozy, le président et ses conseillers souvent parlant et agissant en porte-à -faux avec les ministres », écrit le quotidien.

« Avec de la chance, poursuit le New York Times, le camouflet des élections sera juste ce dont M. Sarkozy a besoin pour concentrer à  nouveau son énergie illimitée sur ce qu’il a promis: de sérieuses réformes économiques ».

M. Sarkozy « est de loin trop bouillonnant pour devenir un clone de ses pompeux et graves prédécesseurs mais lorsque la conduite d’un homme politique interfère avec sa mission, il est temps d’appliquer une dose de discipline », conclut l’éditorial.


Publié le 22 mars, 2008 dans Sarkozy.

Laissez un commentaire