Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Microsoft veut absorber Yahoo! pour contrer Google

Microsoft veut absorber Yahoo! pour contrer Google

microsoft absorber google contrer yahoo

Sauf que Yahoo! dit non à  Microsoft, créant ainsi quelques problèmes pour les actionnaires, moi je dis bravo Yahoo! Faut pas se faire avoir par Bill Gates et ses produits merdiques, il faut que Yahoo! reste Yahoo!,

Les actionnaires de Yahoo! se rebiffent

© LeFigaro.fr

Certains d’entre eux ont porté plainte contre la société, au motif que celle-ci n’aurait pas dù refuser l’OPA de Microsoft.

Le non de Yahoo! à  Microsoft risque maintenant de mettre le moteur de recherche dans une situation délicate. Deux caisses de retraite de Detroit ont en effet décidé de porter plainte contre le conseil d’administration de Yahoo!, au motif que ses membres n’auraient pas pris assez en compte l’intérêt des actionnaires.

«Dégoùt pour Microsoft»

«Les dirigeants de Yahoo! ne peuvent pas dire non indéfiniment à  des offres d’acquisition légitimes (…) surtout dans un cas comme celui-ci, où elle peut encore être améliorée par des transactions», peut-on lire dans la plainte. Selon les avocats des plaignants, les caisses de retraite des policiers et pompiers de la ville de Detroit, les administrateurs de Yahoo! auraient utilisé divers stratagèmes pour rendre la note du rachat «plus salée» aux yeux de Microsoft.

Les caisses de retraite ont également souligné le «dégoùt personnel pour Microsoft» des membres du conseil d’administration de Yahoo, lesquels n’auraient pas analysé «rationellement» cette offre de rachat, au grand dam des intérêts des actionnaires. Le conseil d’administration de Yahoo avait rejeté l’OPA de Microsoft le 11 février, en soutenant que l’affaire sous-évaluait «substantiellement» le géant de l’Internet.


Publié le 26 février, 2008 dans Internet, Le Monde.

Laissez un commentaire