Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Internet – Quand les terroristes sont en ligne

Internet – Quand les terroristes sont en ligne

© France Soir

coree nord

C’est indéniable, Internet est révolutionnaire. A un point tel que les « révolutionnaires » eux-mêmes s’y intéressent.

Les tigres tamouls, Kim Jong-il, Mahmoud Ahmadinejad ou encore les Farc ont deux points communs : ils font froid dans le dos et ont tous leur vitrine sur le réseau. Pourtant, loin de faire peur, les sites de ces hommes de l’extrême font plutôt sourire. Chapelets de communiqués potaches pour les uns, actualités absurdes pour les autres, le contraste entre la réalité et les informations véhiculées sur Internet est tellement important que le rire y devient une étape incontournable.

Morceaux choisis

Le site Internet le plus fantaisiste demeure certainement celui du gouvernement nord-coréen. La section géographie nous indique que le pays a une superficie de plus de 222 millions de km2… A titre indicatif, l’Asie a une superficie d’environ 43 millions de km2. Parmi les nombreux communiqués dithyrambiques au sujet de l’action du « grand leader » Kim Jong-il, une récente déclaration du délégué à  la Santé nous apprend que « la République démocratique de Corée est le seul pays qui n’ait pas de sida dans le monde » et ajoute que « les Coréens, sans le moindre danger d’être atteints du sida, mènent une vie heureuse et travaillent avec enthousiasme ».

Du côté des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), l’heure est aux contradictions. En décembre dernier, les Farc, qui détiendraient plus de 750 personnes, ont posté sur leur site un communiqué dans lequel elles accusent le président colombien Uribe de négliger la situation des otages qu’ils détiennent. Sur le Net, les tigres tamouls, quant à  eux, ressemblent plus à  de gros chats inoffensifs. Le groupuscule est pourtant accusé d’une dizaine d’attentats notables et d’au moins trois massacres de villageois. En ligne, outre la bêtise, la propagande, elle non plus, n’a pas de limites.

Publié le 23 février, 2008 dans Internet.

Laissez un commentaire