Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Israël sera bientôt « détruit » par le Hezbollah, selon un responsable iranien

Israël sera bientôt « détruit » par le Hezbollah, selon un responsable iranien

© AFP

TEHERAN (AFP) €” Le chef des Gardiens de la révolution iranienne, le général Mohammad Ali Jafari, a prédit la prochaine « destruction » d’Israël par le Hezbollah libanais, a rapporté lundi l’agence iranienne Fars.

« Dans un avenir proche, nous assisterons à  la destruction du microbe cancéreux qu’est Israël par les mains puissantes des combattants du Hezbollah », a affirmé le général Jafari, qui dirige l’armée idéologique du régime iranien.

Il a tenu ces propos dans un message de « condoléances pour le martyre d’Imad Moughnieh », adressé au chef du Hezbollah chiite Hassan Nasrallah. Moughnieh, chef des opérations armées du Hezbollah, a été tué le 12 février dans un attentat à  la voiture piégée à  Damas.

« Le martyre de ce combattant cher et dévoué va sans aucun doute renforcer la détermination de tous les musulmans révolutionnaires, en particulier ceux qui combattent (…) le régime sioniste », a-t-il ajouté.

Le Hezbollah et l’Iran, réputé avoir parrainé la création du mouvement libanais, ont mis en cause Israël qui a démenti sans toutefois cacher sa satisfaction pour la disparition de Moughnieh.

Pour le général Jafari, les terres libanaise et palestinienne verront se « former des centaines et des milliers d’Imad ».

Imad Moughnieh était recherché depuis une vingtaine d’années par Interpol, les Etats-Unis et Israël pour une série d’attentats et d’enlèvements.

La semaine dernière, le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a déclaré que Damas présenterait prochainement des « preuves tangibles » sur les auteurs de l’assassinat de Imad Moughnieh, sans accuser une partie quelconque.

Lors des funérailles de Moughnieh le 14 février dans la banlieue sud de Beyrouth auxquelles a assisté le chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki, Hassan Nasrallah a déclaré une « guerre ouverte » à  l’Etat hébreu.

« Vous avez assassiné en dehors du territoire naturel, vous avez dépassé les frontières », a-t-il dit, devant des dizaines de milliers de partisans, menaçant implicitement les Israéliens de faire l’objet de représailles à  l’extérieur de leur territoire.

Dimanche, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a affirmé que le Hezbollah pourrait riposter contre Israël avec l’aide de Damas, un autre allié du Hezbollah, et Téhéran.

« Il (le Hezbollah) pourrait agir avec l’aide de l’Iran et de la Syrie. Israël n’a aucun intérêt à  une escalade, mais s’y prépare, à  la lumière des derniers évènements », a-t-il dit.

Israël a dit prendre au sérieux les menaces du Hezbollah. Il a ainsi mis son armée en état d’alerte surtout sur la frontière nord, avec le Liban, lancé des appels à  ses ressortissants à  l’étranger à  prendre des précautions exceptionnelles et renforcé la sécurité de ses représentations diplomatiques.

Le guide suprême iranien l’ayatollah Ali Khamenei et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avaient tous les deux adressé des messages de condoléances au chef du Hezbollah après la mort de Moughnieh.


Publié le 22 février, 2008 dans Monde.

Laissez un commentaire