Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Fillon: « oui au débat d’idées mais non à  cette chasse au président de la République »

Fillon: « oui au débat d’idées mais non à  cette chasse au président de la République »

© AP

sarko heureux

LAVAL, Mayenne – Le Premier ministre François Fillon a dénoncé vendredi lors d’un déplacement à  Laval, la « chasse au président de la République » et les attaques « d’une violence inégalée dans l’histoire de la Ve République » lancées selon lui contre Nicolas Sarkozy.

« Oui au débat d’idées, mais non à  cette chasse au président de la République », à  « ces critiques qui n’ont rien à  voir avec la vie politique », a souligné M. Fillon dans la salle d’honneur du Vieux Château de Laval (Mayenne), où il était venu soutenir le maire sortant François d’Aubert.

« Le mur du conservatisme se dresse face à  une équipe gouvernementale et c’est bien parce que certains sont inquiets, parce qu’ils voient que les réformes se mettent en oeuvre et que les changements se font, qu’ils concentrent leurs attaques sur le président de la République avec une violence inouïe, avec une violence inégalée dans l’histoire de la Ve République », « une violence qui a conduit à  dépasser les limites », a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre s’est vivement élevé contre ceux qui s’en prennent « à  la vie privée du président de la République, en utilisant des moyens » dont il a dit croire qu' »aujourd’hui la majorité des journalistes eux-mêmes (les) réprouvent, tant ils sont inacceptables et insupportables ». AP


Publié le 16 février, 2008 dans Sarkozy.

Laissez un commentaire