Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La conspiration selon Hugo Chavez

La conspiration selon Hugo Chavez

© Radio-Canada.ca

hugo chavez

Les relations déjà  tendues entre le Venezuela et la Colombie risquent de s’envenimer. Vendredi, le président vénézuélien, Hugo Chavez, a accusé la Colombie de planifier une provocation militaire contre son pays avec le soutien des États-Unis.

« J’accuse le gouvernement colombien, agissant comme agent de l’empire nord-américain, de préparer une provocation militaire contre le Venezuela », a-t-il dit.

M. Chavez a tenu ces propos lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du Nicaragua, Daniel Ortega, en visite à  Caracas. Il n’a cependant fourni aucune preuve pour étayer ses allégations.

Hugo Chavez a averti que toute « provocation » contre son pays pourrait conduire à  la guerre. Il a aussi indiqué que son pays suspendrait toutes les exportations de pétrole en cas d’attaque militaire. Cette interruption ferait grimper le prix de l’or noir à  300 $ le baril, selon lui.

Le président socialiste a ajouté que la normalisation des relations entre le Venezuela et la Colombie ne feraient que continuer à  se détériorer car le gouvernement colombien d’Alvaro Uribe est, dit-il, un « gouvernement de guerre », soutenu par les États-Unis.

« Les États-Unis ne veulent pas de la paix en Colombie parce que c’est l’excuse parfaite pour y maintenir des milliers de militaires, en uniforme ou sans uniforme, la CIA, des services de renseignement, des bases militaires, des avions-espions, à  coup de millions de dollars, et qui sait combien de sales opérations contre le Venezuela », a-t-il déclaré.

Les relations entre Caracas et Bogota se sont beaucoup détériorées depuis la fin novembre, quand le président colombien a mis fin à  la médiation d’Hugo Chavez dans les négociations entre le gouvernement colombien et les rebelles des FARC.


Publié le 12 février, 2008 dans Canada, Monde.

Laissez un commentaire