Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Encore une Connerie! 11/09: Le « cerveau » inculpé!

Qui veut encore croire à  la version officielle du 11 Septembre?

© LeJDD.fr, Par Marianne ENAULT

Plus de sept ans après le 11-Septembre, les responsables pourraient être bientôt jugés. Lundi, les procureurs du tribunal militaire de Guantanamo ont retenu les chefs d’accusation de conspiration et de meurtre à  l’encontre de six prévenus, dont Khalil Cheikh Mohamed, le cerveau présumé des attentats. Ses aveux pourraient être toutefois entachés d’irrégularités, car obtenus sous la torture.

chef inculpe 11 septembre

La perspective d’un procès militaire pour six détenus de Guantanamo, soupçonnés d’avoir directement participé aux attentats du 11-Septembre, se précise outre-Atlantique. Lundi, les procureurs du tribunal militaire de la base américaine ont retenu les chefs d’inculpation de conspiration et de meurtre à  l’encontre de six prisonniers. Parmi ceux-ci se trouve le cerveau présumé des attaques qui ont fait 2 974 victimes à  New York et Washington, Khalil Cheikh Mohamed. « Les accusés font face à  l’éventualité d’une condamnation à  mort », a précisé le général Thomas Hartmann, depuis le Pentagone.

Des aveux obtenus grâce au « waterboarding »

S’en sont suivi de nombreux aveux. Il a notamment revendiqué la responsabilité du premier attentat commis contre le World Trade Center en 1993, ainsi que celle des attentats de Bali en 2002 – 202 morts. Il a également avoué avoir décapité le journaliste américain Daniel Pearl, au Pakistan, en 2002. Au total, ce dirigeant d’Al-Qaïda d’origine pakistanaise s’est attribué la responsabilité d’une trentaine d’attentats ou projets d’attaques. Si certains observateurs pensent que ces déclarations ont pour but de se forger un statut de « héros » ou encore de protéger des membres de la nébuleuse terroriste, d’autres estiment que ces aveux sont à  prendre en considération à  la lumière des techniques utilisées pour les obtenir.

Mardi dernier, le directeur de la CIA, Michael Hayden, a ainsi reconnu que le « waterboarding » – simulacre de noyade – avait été utilisé lors des interrogatoires de trois détenus, parmi lesquels Khalid Cheikh Mohamed. Les associations de défense des droits de l’Homme, déjà  scandalisées par la détention de centaines de personnes sur la base de Guantanamo sans aucun chef d’inculpation, sont montées au créneau pour dénoncer ces pratiques.

Au plan légal, ces aveux pourraient être rejetés, car obtenus par la force. La technique du « waterboarding » est en effet assimilée à  un acte de torture. Or, les règles du tribunal militaire de Guantanamo interdisent de s’appuyer sur des preuves obtenues par la torture.

L’accusation pourrait donc s’effondrer. Placée en porte-à -faux, la Maison blanche a défendu la semaine dernière le recours au simulacre de noyade, assurant qu’il s’agissait d’une technique légale. Le directeur de la CIA a quant à  lui justifié cette pratique par le fait que ces détenus « possèdent des informations qui pourraient permettre d’éviter de nouveaux morts aux Etats-Unis », rapporte CNN lundi. Et selon le porte-parole de la Maison blanche, Tony Fratto, George W. Bush envisage même d’autoriser le « waterboarding » à  l’avenir à  l’encontre de suspects de terrorisme et en fonction de certaines circonstances, notamment si les autorités ont la conviction qu’une attaque « imminente » se prépare. Reste que dans le cas de Khalid Cheikh Mohamed, les aveux ont été obtenus par cette méthode et avant toute légalisation de la pratique. L’issue du procès n’en demeure que plus incertaine.


Publié le 12 février, 2008 dans 11 Septembre 2001, Terrorisme.

Commentaires (2)

 

  1. lobotomisation dit :

    Regardez bien sa pauvre tête ils l’on lobotomisé le gar !!!!

  2. Zevengeur dit :

    Ces parodies de procès étatsuniens ne convaincront personne, on se croirait dans n’importe quel état totalitaire de bas étage !

    J’ai une synthèse récent en 3 parties au sujet du 911 sur mon blog, ici :

    Partie 1 : Pentagone
    http://french-revolution-2.blog.fr/2008/02/17/test~3742684

    Partie 2 : Twin Towers
    http://french-revolution-2.blog.fr/2008/02/27/11_septembre_2001_partie_2_twin_towers~3753003

    Partie 3 : La vérité est ici !
    http://french-revolution-2.blog.fr/2008/03/02/11-septembre-2001-l-epicentre-d-une-stra-3787078

Laissez un commentaire