Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le sida a été introduit aux Etats-Unis via Haïti

Le sida a été introduit aux Etats-Unis via Haïti

© AFP – Lundi 29 octobre

virus du sida

CHICAGO (AFP) – La souche du virus VIH à  l’origine de l’épidémie du sida qui s’est propagée aux Etats-Unis provient du continent africain via Haïti, selon une étude publiée lundi.

« Haïti a été le tremplin pour le virus quand, depuis l’Afrique centrale, il a commencé à  se propager à  travers le monde », a dit Michael Worobey, un professeur de biologie à  l’Université d’Arizona (sud-ouest) et principal auteur de l’étude parue dans les Annales de l’académie nationale américaine des sciences (PNAS) datées du 29 octobre.

Le virus mortel est probablement arrivé sur les côtes américaines autour de 1969, plus d’une décennie avant l’explosion de l’infection, et pourrait avoir été introduit par un immigré haïtien célibataire, selon l’étude.

Il s’est répandu ensuite au Canada, à  l’Europe, à  l’Australie et au Japon.

Cette étude confirme ce que soupçonnaient plusieurs scientifiques et remet en cause la théorie populaire du patient zéro qui aurait été un steward homosexuel québécois, Gaétan Dugas.

Haïti, le pays le plus pauvre du continent américain, a une longue histoire d’immigration aux Etats-Unis.

Il semble plus crédible qu’un immigré (ou des immigrés) haïtien soit à  l’origine de l’épidémie plutôt qu’un adepte du tourisme sexuel rentrant d’Haïti, car ce pays n’est devenu une destination prisée qu’à  partir des années 70, a estimé le Dr Worobey.

Les autorités sanitaires américaines n’ont réalisé qu’au début des années 80 qu’elles faisaient face à  une épidémie. Les premiers cas de sida ont été rapportés dans la communauté homosexuelle en 1981 à  Los Angeles.

Cette nouvelle étude semble établir le chaînon manquant de la propagation entre les Etats-Unis et l’Afrique centrale, où le virus est apparu chez les hommes vers 1930 après avoir été transmis du chimpanzé à  l’homme.

Le virus du sida serait arrivé vers 1969 aux Etats-Unis

© Reuters

sida

WASHINGTON (Reuters) – Le virus du sida a été introduit aux Etats-Unis vers 1969, sans doute par un immigré haïtien, selon une étude dirigée par Michael Worobey, spécialiste en biologie de l’évolution à  l’université de l’Arizona.

Les scientifiques s’accordent pour l’heure à  penser que le virus de l’immunodéficience humaine est arrivé aux Etats-Unis une dizaine d’années plus tard. La maladie a été reconnue pour la première fois en 1981 aux Etats-Unis par le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC)

« C’est assez glaçant de savoir que le virus circulait probablement depuis si longtemps », a dit Worobey, joint lundi par téléphone.

D’après la chronologie reconstituée par l’équipe du Pr Worobey, le virus aurait été introduit en Haïti en 1966 par une personne en provenance d’Afrique centrale. Cette date correspond aux estimations de la communauté scientifique.

Puis le virus est arrivé, sans doute trois ans plus tard, aux Etats-Unis. Les chercheurs estiment qu’un seul Haïtien porteur du virus en est à  l’origine. Qu’il est sans doute arrivé dans une grande ville, comme Miami et New York, et qu’il a fallu des années avant que l’épidémie ne passe au stade pandémique aux Etats-Unis et à  l’étranger.

« Cette infection isolée se transforme en deux cas, et puis double encore et les deux cas deviennent quatre. Donc, pendant une certain temps, probablement un bon nombre d’années, il y a sans doute moins d’une centaine de personnes infectées », explique Michael Worobey.

« Et puis, avec l’expansion de l’épidémie, ces 100 personnes deviennent 200, et on se met à  aller vers des milliers, des dizaines de milliers de cas. Et on peut assez rapidement atteindre des centaines de milliers d’infections, qui étaient sans doute là  avant que le sida ne soit reconnu, au début des années 1980. »

La reconstitution du cheminement du virus, de pays en pays, est un sujet récurrent de débat au sein de la communauté scientifique.

Chercheur à  l’université de Miami, le Dr Arthur Pitchenik, co-auteur de l’étude, dit avoir vu à  Miami dès 1979 des immigrés haïtiens atteints d’une maladie alors mystérieuse qui a été diagnostiquée par la suite comme étant le sida.

Les auteurs de l’étude ont analysé les échantillons sanguins de cinq de ses migrants haïtiens prélevés en 1982-83. Ils ont également travaillé sur les données génétiques de 117 autres malades du sida à  travers le monde.

C’est à  partir de cette analyse génétique qu’ils ont reconstitué la chronologie de l’apparition du virus aux Etats-Unis.

Leur étude est publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Le sida a fait plus de 25 millions de morts à  travers le monde, où on recense quelque 40 millions de séropositifs.

D’après certaines études, le virus aurait franchi la barrière des espèces dans les années 1930 dans le centre de l’Afrique, sans doute par la consommation de viande de chimpanzés contaminés.

Publié le 30 octobre, 2007 dans Canada, Santé.

Commentaires (3)

 

  1. Catherine dit :

    Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans cette explication Comment se fait il, si le sida est apparu en 1981 aux Etats Unis, que ma fille née en France en décembre 1981 l’a contractée à  la naissance alors que je sortais de prison ?
    Elle a été dépistée hiv + quelques années plus tard alors que je l’ai été en 1984.
    Si vous avez des réponses, surtout n’hésitez pas.
    Catherine

  2. james dit :

    bravo encore une fois bravo ! le chercheur a decouvert que c’est un Haitien qui a propagé le virus aux États-Unis mais tien donc le virus a été crée par eux autre justement les U-S-A et ils on déja l’antidote. Bien sur que vous autres qui etes dans le noir vous ne voyez rien vous restez la peur.

  3. Bob dit :

    La question n’est pas de savoir le nom de la personne qui a véhiculé le virus mais bien ceux des créateurs, un énorme livre sur la question a été écrit par L. Horowitz.

Laissez un commentaire