Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les incendies en Californie raniment le souvenir de Katrina

Les incendies en Californie raniment le souvenir de Katrina

Source: LeMonde.fr, 25/10/07

incendies californie
Cliquez la photo pour l’agrandir, photo prise le 22 Octobre 2007 par satellite, source

Des voitures de police partout dans les rues, les sirènes des camions de pompiers… Le 22 octobre, Paul Kedrosky décrit l’ambiance « surréaliste » dans les rues de San Diego. Sur son blog Infectious Greed, il décrit les enfants qui se rendent à  l’école avec un bandana devant la bouche (« Pourquoi l’école n’est-elle pas fermée ? »), tandis que les éboueurs continuent de faire leur tournée comme si de rien n’était.

Pour lui, ces incendies constituent peut-être la « première catastrophe Web 2.0 (…) parce que c’est la première catastrophe pour laquelle toutes les technologies du Web 2.0 sont mises en œuvre ». Il prend pour exemple la Google Map détaillant les incendies, le site de Twitter qui permet un suivi actualisé, et l’utilisation par le journal de San Diego d’un blog pour traiter de cette actualité – et donner la parole à  ses lecteurs – au lieu d’un site traditionnel. Sur le site de Flickr, un groupe réunit deux mille photos des incendies prises par les internautes.

Le 24 octobre, Paul Kedrosky indique que cinq cent treize mille habitants de San Diego ont reçu l’ordre d’évacuer.« Une des plus importantes évacuations dans l’histoire récente des Etats-Unis », estime-t-il. Sur Cat Dirt Sez, l’auteur ironise sur les propos du présentateur de la chaîne NBC qui a annoncé à  l’antenne qu’il s’agissait du plus grand déplacement de population depuis la guerre civile. « Tant pis pour toi, Katrina ! Nous sommes les premiers ! » s’exclame-t-il.

« CE PAYS EST DE PLUS EN PLUS SOCIALISTE »

Mais au vu d’une carte des incendies, l’auteur du blog Barboni.org se demande si l’ordre d’évacuation lancé par les autorités n’était pas prématuré. « Je déteste simplement avoir affaire à  des politiciens qui jouent leur réélection, et toutes ces âneries que les médias nous forcent à  ingurgiter en permanence. »

Dennis, un habitant de San Diego, estime dans un commentaire sur un blog créé par The San Diego Union-Tribune, que « tout le monde fait comme si cet incendie était pire que le cyclone Katrina » ou que les incendies de 2003. « Cet incendie aurait nécessité l’évacuation de plus de personnes que jamais aucune catastrophe auparavant. On nous dit que cinq cent mille foyers ont été évacués, explique-t-il. Ne croyez-pas tout ce que vous voyez et entendez aux informations. (…) Les zones qui ont brùlé sont d’abord des zones rurales. Oui, c’est horrible que des gens aient perdu leur habitation, mais ce n’est rien en comparaison de précédentes catastrophes. »

Le propos se fait plus engagé lorsque Dennis dit regretter le « chèque d’indemnisation du gouvernement fédéral » qui attend les personnes dont les biens ont brùlé. « Ce pays devient de plus en plus socialiste. (…) Cet incendie est une tragédie, mais dans laquelle le gouvernement fédéral ne peut rien faire. »

« JOUER AVEC LE FEU »

Cat Dirt parodie, lui, les propos tenus lors d’une conférence de presse par des responsables officiels. « Nous devons nous féliciter de faire un travail aussi fantastique. Et qu’en est-il du gouvernement fédéral ? Nous les remercions pour… avoir dit… qu’ils sont là  pour nous. »

Des blogueurs dénoncent enfin certains comportements. Josh Board, dans un post titré « Jouer avec le feu », s’emporte ainsi contre un automobiliste qui a jeté son mégot de cigarette par la fenêtre de sa voiture. « Je l’ai klaxonné huit fois, même si je suis sùr que ce pauvre type n’avait aucune idée de pourquoi je le klaxonnais. Ce n’est pas seulement sale, c’est aussi une cause majeure d’incendie. (…) Si vous, fumeurs, faites ce genre de chose quand vous conduisez au lieu d’utiliser votre cendrier… tout ce que je peux vous souhaiter… c’est d’être l’une des personnes dont la maison a brùlé. »


Publié le 26 octobre, 2007 dans Réchauffement de la Planète.

Laissez un commentaire