Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le gouvernement veut pérenniser la journée Guy Môquet… sous une autre forme

Le gouvernement veut pérenniser la journée Guy Môquet… sous une autre forme

© AFP – Jeudi 25 octobre

lettre guy moquet

PARIS (AFP) – Le gouvernement envisage de pérenniser (rendre durable éternellement) la journée de commémoration de Guy Môquet, dont l’organisation lundi dans les lycées a créé la controverse, sous la forme d’une journée « consacrée à  la jeunesse résistante », a déclaré jeudi son porte-parole Laurent Wauquiez.

« Le but n’est pas que ça reste un +one-shot+, une simple opération médiatique ou un feu de paille (…) le but est de réfléchir sur la manière de transformer cette journée Guy Môquet en une journée consacrée à  la jeunesse résistante », a déclaré M. Wauquiez en rendant compte du Conseil des ministres.

« Le président de la République a demandé à  Xavier Darcos (le ministre de l’Education) de mener une concertation là -dessus, de tirer le bilan de ce qui a été réussi, de ce qui peut être amélioré (…) en associant bien sùr les professeurs et les chefs d’établissements« , a-t-il poursuivi.

Il faut « essayer de tirer les leçons de ce qui a été une réussite dans cette journée », a insisté Laurent Wauquiez, assurant que cet hommage avait été un « succès » dans 93% des établissements scolaires.

Nicolas Sarkozy avait annoncé le 16 mai, jour de son investiture, que sa « première décision » de président serait de faire lire dans toutes les classes du pays, en début d’année scolaire, la lettre à  ses parents du jeune résistant avant son exécution.

Cette lecture, officiellement confirmée fin aoùt par M. Darcos, a suscité la polémique, certains enseignants refusant de s’y plier et accusant le pouvoir politique de « récupération ». Les partis de gauche l’ont également critiquée, dénonçant notamment l’occultation de l’engagement communiste du jeune résistant.

Fixée au 22 octobre, date anniversaire de l’exécution de Guy Môquet et 26 autres otages en 1941 par l’occupant allemand, elle a pris des formes très variées.

Nicolas Sarkozy, qui avait un temps envisagé de participer à  la lecture de la lettre dans un lycée y a finalement renoncé, officiellement pour des raisons d’agenda.

Publié le 26 octobre, 2007 dans Politique & Loi.

Laissez un commentaire