Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Traité européen: pas encore de position commune du PS

Traité européen: pas encore de position commune du PS

© AFP, 24 Octobre 2007

parti socialiste

PARIS (AFP) – Aucune position commune des socialistes ne s’est dégagée mardi soir lors de la réunion hebdomadaire du Bureau national du parti largement consacrée au projet de nouveau traité institutionnel européen, a rapporté un porte-parole du PS.

La direction collégiale du PS a échangé pendant une heure et demi sur le texte approuvé vendredi dernier par le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des 27, au cours d' »un débat serein », selon Stéphane Le Foll, directeur de cabinet de François Hollande, non contredit par d’autres participants interrogés par l’AFP.

Il a été décidé, a-t-il précisé, que la réunion du Bureau national (BN) dans deux semaines porterait sur ce sujet, avec l’objectif de « décider » de la position du PS.

Si le BN parvient à  « une position unanime », la direction convoquera « un Conseil national extraordinaire », afin de solenniser l’unité retrouvée des socialistes sur la question européenne.

Si tel n’est pas le cas, François Hollande fera voter le Bureau national, et la position du PS sera la « position majoritaire », a-t-il poursuivi.

D’ici là , le patron du parti mènera des consultations en vue de « trouver une position collective portée par tous », a dit M. Le Foll, député européen.

Le député socialiste des Landes Henri Emmanuelli a suggéré mercredi sur RTL qu’en l’absence de référendum, les socialistes « ne participent pas au vote » sur le nouveau traité européen.

« Je suggère qu’on ne participe pas au vote en disant simplement nous n’avons pas à  nous substituer au peuple français », a déclaré M. Emmanuelli, qui avait défendu le non au référendum de 2005 sur la constitution européenne. « Ce n’est pas parce que M. Sarkozy décide de priver le peuple français de sa souverainte que les socialistes doivent s’associer à  ce mauvais coup ».

Publié le 24 octobre, 2007 dans Europe & UE.

Laissez un commentaire