Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Démission du négociateur iranien sur le nucléaire Ali Larijani

Démission du négociateur iranien sur le nucléaire Ali Larijani

© Reuters

ali larijani

TEHERAN (Reuters) – Ali Larijani, négociateur iranien en chef sur le dossier nucléaire, a remis sa démission, fait savoir le gouvernement.

Saeed Jalili, vice-ministre des Affaires étrangères chargé des relations avec l’Union européenne et les Etats-Unis, devrait lui succéder, précise l’agence de presse officielle Irna.

« Ali Larijani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, a démissionné de ses fonctions », a déclaré Gholamhossein Elham, porte-parole du gouvernement, cité par l’agence, précisant que le président Mahmoud Ahmadinejad l’avait acceptée.

Larijani devait rencontrer Javier Solana, porte-parole de la diplomatie européenne, mardi à  Rome, pour évoquer à  nouveau le programme nucléaire de la République islamique, que les puissances occidentales soupçonnent de chercher à  se doter de l’arme atomique.

« Malgré la démission de Larijani, il n’y aura pas de changement dans le programme du Conseil et le nouveau secrétaire rencontrera Solana », a précisé le porte-parole du gouvernement.

Plusieurs observateurs avaient fait état de divergences entre Larijani et le chef de l’Etat en ce qui concerne la conduite des négociations sur le dossier nucléaire. Les deux hommes étaient toutefois hostiles à  la suspension du programme d’enrichissement d’uranium qu’exigent les Nations unies.

En dernier ressort, toute les décisions importantes incombent quoi qu’il en soit à  l’ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution.


Publié le 20 octobre, 2007 dans Monde.

Laissez un commentaire