Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Big Brother Rame avec 400,000 Serviteurs qui ont Gagné le droit de Fouiner

Big Brother Rame avec 400,000 Serviteurs qui ont Gagné le droit de Fouiner

Source: PrisonPlanet.com, 14 Septembre 2006, l’article d’origine est rédigé d’une pauvre manière tout comme cette traduction,

Une base de données très large contenant un fichier sur tout les hommes, femmes et enfants est entrain d’être planifiée par le gouvernement dans une ‘sinistre’ expansion de l’état Big Brother.

Des informations personnelles contenants les détails de chaque aspects de la vie d’un individu seront disponible à  400,000 serviteurs civils et travailleurs du conseil de Whitehall (c’est un terme utilisé pour parler du Gouvernement du Royaume Uni)

Lord Falconer a ordonné que les lois privés soient délayées afin d’autoriser le plan d’être forcé.

Les plans autoriseraient n’importe qui travaillant à  un corps public de suivre toute la vie d’un individu, tel que son permis de conduire et si la personne a payée ses taxes en temps et en heure.

Les critiques ont alerté qu’autoriser n’importe quels corps public à  voir des informations financières sensible ouvriraient largement aux fraudes d’identités. Et les retraités qui se mettent en position contre les taxes grimpantes et refusent de les payer, pourraient avoir leurs droits de crédit de retraite retirés.

Les pouvoirs de partage de donnée pourraient aussi autoriser la liste d’électeur d’être utilisée pour policer la base de donnée des Cartes d’Identités — autorisant les résidents de payer près de £2,500 pour ne pas avoir inscrit leur nom ou adresse.

Les lois de protection de donnée — qui sont supposées sauvegarder les droits des individus des informations contenues par eux — seront changés.

Les ministres veulent que les changements soient en place à  partir d’Avril l’année prochaine (2007). Les plans verraient un partage massif des bases de données de chaque états y compris les rouleaux électoraux, les enregistrements de bénéfices et les informations collectées par le Conducteur et l’Agence de Permis du Véhicule — mais les payeurs de taxes, et les données médicales et criminelles seraient exemptées.

Les directeurs de campagnes de libertés civiles et parlementaires ont condamné le plan comme une érosion de plus de la vie privé individuelle par l’état Big Brother. Les plans ont été publié hier dans une ‘déclaration de vision’ affablement-écrite par le Département des Affaires Constitutionnelles de Lord Falconer.

Le document dit que les serviteurs civiles et les travailleurs du conseil doivent « totalement comprendre que l’Acte de Protection de Donnée n’est pas une barrière afin d’approprier le partage d’information ».

Le Gouvernement insista que la base de donnée pourrait aider les personnes qui veulent changer de maison d’éviter à  avoir à  contacter les autorités locales pour changer l’adresse du permis de conduire et etc car les enregistrements pourraient être améliorés automatiquement.

L’information devrait être partagée pour que cela devienne une routine, afin d’étendre les opportunités des plus désavantagées, combattre le crime et fournir de meilleurs services’ et dans d’autres instances ‘où cela est-il dans l’intérêt du public’.

La Baronne Ashton Ministre des Affaires Constitutionnelles a dit que le Gouvernement est ‘engagé dans plus de partage d’information entre les organisations du secteur public et les fournisseurs de services’.

Mais les ministres ont déjà  construit plusieurs incursions dans les libertés individuelles, y compris la création d’un Index d’Enfants de 200 millions de pounds qui contiendra l’information sur la santé et l’éducation de chaque enfants en Angleterre et au Pays de Galles.

Un rapport le mois dernier a alerté qu’une base de donnée contenant les détails personnels de dix millions d’enfants sera une ‘arme dangereuse’ pour les pédophiles.

Le Valuation Office Agency est entrain de construire une base de donnée détaillée sur chaque foyers — y compris les informations sur les conservatoires, les jardins et autres — en préparation pour la réorganisation du conseil sur la taxe.

Des puces électroniques sont trouvées dans les poubelles domestiques par les conseils afin de paver le chemin pour des nouvelles taxes inutiles, imposées à  chaque propriétaires de foyers qui ne recyclent pas.

Et le DVLA (Driver and Vehicle Licensing Agency) a été critiqué cette année après qu’elle ait fusionné elle a vendu les détails de permis de conduire de plus de 100,000 conducteurs à  des groupes privés. Mais Simon Davies de Privacy International a dit que les plans sont ‘alarmants’, ajoutant: ‘Qui décidera ce qui est de l’intérêt public?’

Gareth Crossman, directeur politique de Liberty, a dit: ‘Le gouvernement a l’air prêt de vouloir bouger depuis une situation où l’information n’est pas partagée à  moins qu’il y ait une raison de le faire, dans une direction où l’information sera partagée a moins qu’il n’y ait pas une raison de le faire. ‘C’est une information chacun-pour-soi qui est très inquiétante.’ Le Secrétaire de l’Ombre des Affaires Constitutionnelles Olivier Heald dit: ‘Petit à  petit, le gouvernement s’infiltre dans les détails de chaque hommes, femmes et enfants — et leurs foyers — dans les ordinateurs de « Big Brother ». Pour toutes les paroles de labeur sur les droits humains, il est clair que leurs inspecteurs d’état ont peu de respect pour la confidentialité des gens.

Il y a un cas pour les agences du Gouvernement de partager les données pour tacler le crime et faire la prévention de la fraude. Mais j’ai peur que la faiblesse globale des lois sur la Protection de Donnée sera tout juste utilisée en tant qu’excuse sinistre pour les bureaucrates afin d’espionner dans les foyers des gens et pour Gordon Brown afin d’augmenter les taxes furtivement.’

Phil Booth, de la campagne NO2ID (NON AUX IDENTIFICATEURS), a dit: ‘A partir de maintenant, vous pouvez assumer que peu importe ce que vous dites à  un fonctionnaire ou un serviteur public n’ira pas seulement dans vos enregistrements, mais passera à  chaque personnes pour l' »intérêt du public » — qui a déjà  été sympathiquement redéfini afin de vouloir dire ‘besoins officiels’.

‘Combien de milliers de fonctionnaires peuvent désormais avoir les rênes libre et pouvoir espionner votre vie personnelle, professionnelle, et la vie de vos enfants?’

Publié le 14 octobre, 2007 dans Big Brother.

Laissez un commentaire