Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Pendant 6 Mois George Bush détient les Pouvoirs de Big Brother

Pendant 6 Mois George Bush détient les Pouvoirs de Big Brother

Source: PrisonPlanet.com, le 6 Aout 2007

bush big brother

Une fenêtre de 6 mois donne au gouvernement Américain carte blanche d’imposer n’importe quelle politique de surveillance et pour que cela reste légal à  perpétuité.

« Pas content avec » est maintenant légalement autorisé à  forcer les FAIs et les compagnies de téléphones à  fournir les données de leurs clients sans aucun mandats, l’administration Bush a poussé pour plus d’autorité afin d’espionner les citoyens Américain, et a déjà  été fournit d’une fenêtre de 6 mois dans laquelle elle impose toutes les politiques de surveillances qu’elle désire et que ce programme reste légal à  perpétuité.

La législation a été signé dimanche et donne le gouvernement le feu vert d’installer des « espions » permanent dans les systèmes de communications, qui autorisent sans mandats d’enregistrer les citoyens américains, une violation sévère de leur 4ème amendement.

L’administration a une fenêtre de 6 mois dans laquelle elle peut imposer n’importe quel programme de surveillance qu’elle veut et ce programme partira non-concurrencé et restera fixé légalement à  perpétuité — et il ne peut pas être révoqué. Sous les définitions de la législation, Bush a été accordé un statu de dictateur pour un minimum de 6 mois, se rejoignant avec une autre Décision Directive Présidentielle qui aussi présente Bush en tant que dictateur suprême durant l’annonce d’une urgence.

Si il le choisit, et aussi longtemps qu’il est implémenté pendant les 6 prochain mois, Bush pourrait produire une base de donnée de tous les sites internet visités par chaque Américain — et la politique serait immunisée de tout challenge avec le congrès même après le « trou de surveillance » quand la législation deviendra un couché de soleil.

Depuis l’administration dispute que les réseaux de communication du monde partagent plusieurs appels d’étrangers à  étrangers et d’emails à  travers les connections des Etats Unis, ce serait une saison ouverte sur la confidentialité de million d’Américains.

Mais l’administration est loin d’en avoir finit avec sa plus récente poignée de pouvoir, et pousse maintenant pour l’engagement des compagnies de Fournisseurs d’Accès Internet et de Téléphones afin de critiquer les cas apportés par le ACLU et autres, y compris les protections rétroactives qui pourraient neutraliser toutes tentatives de challenger les activités d’enregistrements de l’administration se rapportant jusqu’au 9/11.

« Avant le passage de la loi, les agences d’espionnage de la nation, tel que National Security Agency et le Defense Intelligence Agency, n’ont pas eu besoin d’une approbation de la court d’espionner les étrangers aussi longtemps que les enregistrements étaient en dehors des Etats Unis, » écrit par Ryan Singel, du magazine Wired.

« Maintenant, ces agences sont libres d’ordonner à  des services comme Skype, les compagnies de téléphones et même les moteurs de recherche afin de s’adapter aux ordres secret des espions dans les réseaux de communication domestique pour les personnes étranges de la nation. »

telephone big brother

Une de ces plusieurs pierres précieuses de nouveaux postes de surveillance seraient l’historique des recherches des termes et mots clés de Google, qui est déjà  emmagasiné par la compagnie avec l’accord de la personne qui registre un compte gratuitement avec Google.

« En bref, la loi donne à  l’administration le pouvoir d’ordonner les fournisseurs de services de communications de la nation — qui va de Gmail, AOL IM, Twitter, Skype, compagnies traditionnelles téléphoniques, FAIs, fournisseurs de colonnes vertébrales internet, Federal Express, les réseaux sociaux — après avoir créer des avants postes permanents d’espions pour le gouvernement fédéral, » conclut Singel.

Dans une parallèle ironique et dérangeante, le dictateur Communiste du Zimbabwe Robert Mugabe a aussi approuvé une loi Samedi qui permit à  son gouvernement de nettoyer les pouvoirs pour contrôler tous les téléphones portables, lignes fixes et communications internet.


Publicité
Publié le 13 octobre, 2007 dans Big Brother.

Commentaires (1)

 

  1. Liquid dit :

    complétement dingue tout ça …

Laissez un commentaire