Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Alliot-Marie veut tripler le nombre de caméras de vidéosurveillance

Alliot-Marie veut tripler le nombre de caméras de vidéosurveillance

© AFP – Vendredi 12 octobre

michele alliot marie

PARIS (AFP) – La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a indiqué, dans un entretien au Monde daté de samedi, qu’elle « compte tripler le nombre de caméras de vidéosurveillance » en France « d’ici fin 2009 ».

« La vidéosurveillance est une nécessité face au terrorisme et un atout contre l’insécurité », déclare-t-elle au quotidien. « Je veux la développer », ajoute-t-elle, et « je compte donc tripler le nombre de caméras en moins de trois ans, d’ici à  la fin 2009, sur la France entière ».

Il y a 300.000 caméras de vidéosurveillance en France, selon les chiffres officiels de son ministère.

Elle réaffirme dans cet entretien son souci de faire de l’Intérieur « un grand ministère moderne de la sécurité intérieure utilisant les technologies les plus novatrices y compris la vidéosurveillance« .

Elle réaffirme également qu’elle sera « particulièrement vigilante à  ce que la sécurité des Français soit toujours assurée dans le respect des libertés ».

Enfin, elle apporte des précisions sur la « direction de la prospective » qu’elle veut créer à  l’Intérieur, qui doit s’adapter, selon elle, à  l’évolution de la délinquance: « la disparition ou l’affaiblissement de partis extrémistes, à  droite comme à  gauche, risquent (…) de s’accompagner de la résurgence de groupes violents très radicaux », fait-elle valoir.

« Nous devons anticiper », dit-elle et « le rôle de cette direction sera de prévoir, en liaison avec les centres de recherche, ces phénomènes et de proposer les moyens d’y répondre ».


Publié le 13 octobre, 2007 dans Big Brother.

Laissez un commentaire