Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Première Création d’un Chromosome de Synthèse

L’Américain Craig Venter réalise un chromosome de synthèse

© AFP – Samedi 6 octobre, 19h07

craig venter

LONDRES (AFP) – Le biologiste américain Craig Venter est parvenu à  réaliser en laboratoire un chromosome de synthèse, premier pas vers la création d’une forme de vie artificielle, affirme samedi le quotidien le Guardian.

Craig Venter s’apprête à  en faire l’annonce officielle prochainement, peut-être dès lundi lors de l’assemblée générale de son institut à  San Diego (Californie), précise le journal.

« Il s’agit d’un pas philosophique important dans l’histoire de nos espèces », a déclaré le biologiste, un des pionniers du séquençage du génome humain, cité par le Guardian.

« Nous sommes en train de passer de la lecture du code génétique à  la capacité de l’écrire. Cela nous donne la possibilité hypothétique de faire des choses que nous n’avions jamais envisagées avant », a ajouté Craig Venter, selon le Guardian.

Le chromosome, que lui et son équipe d’une vingtaine de scientifiques sont parvenus à  créer en laboratoire, copie les parties essentielles de l’ADN de la bactérie Mycoplasma genitalium et a été baptisé par ses créateurs Mycoplasma laboratorium. Dans l’étape finale du processus, il sera transplanté dans une cellule vivante dont il devrait « prendre le contrôle » devenant ainsi en réalité une nouvelle forme de vie, précise le journal.

Le Guardian cite encore Pat Mooney, directeur d’ETC Group, une organisation canadienne de bioéthique, selon qui Craig Venter est en train de créer « le châssis sur lequel il sera possible de construire pratiquement n’importe quoi ».

« Cela peut apporter sa contribution à  l’humanité avec par exemple de nouveaux médicaments ou (constituer) une menace énorme avec (la création) d’armes biologiques », a ajouté Pat Mooney, qui estime que cette nouvelle avancée scientifique représente un « défi énorme », plein de risques, pour la société humaine et ses gouvernements.


Publié le 8 octobre, 2007 dans Actualité.

Laissez un commentaire