Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Iran: Aucune Discussion Possible avec les USA

Ahmadinejad: aucune discussion possible tant que les Etats-Unis ne changent pas leur politique envers l’Iran

© AP – Lundi 8 Octobre

TEHERAN – Tout en précisant qu’il ne sollicitait aucun dialogue avec Washington, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré dimanche que des discussions entre les deux pays deviendraient possibles si les Etats-Unis changeaient de politique vis-à -vis de Téhéran.

Rappelant la déclaration du président américain George W. Bush, qui avait souligné la semaine dernière être prêt à  négocier avec les Iraniens si ces derniers suspendent leur programme nucléaire, M. Ahmadinejad a renvoyé la balle à  son homologue, dans des propos rapportés par un site Web des autorités iraniennes.

« Nous disons d’abord que nous n’avons jamais demandé de négociations avec les Etats-Unis. Des négociations interviendront lorsque le gouvernement américain applique des changements basiques à  son comportement et son attitude », a déclaré le président iranien.

« Dicter des conditions est notre droit, puisque nous avons eu à  nous inquiéter de vos bombes atomiques ainsi que des bellicistes qui se dressent à  leur côté », a-t-il poursuivi.

M. Ahmadinejad a déclaré que l’Iran pourrait négocier avec n’importe qui -sauf Israël, Etat dont il a à  plusieurs reprises contesté la légitimité- et qu’il était également prêt à  parler de coopération dans le nucléaire. « Mais nous considérons comme dénué de sens de discuter des droits nucléaires de la nation iranienne », a-t-il précisé.

Les Etats-Unis et plusieurs pays occidentaux, dont la France, font part depuis longtemps de leur inquiétude face au programme d’enrichissement de l’uranium de Téhéran, qui affirme de son côté qu’il n’a aucune dimension militaire.


Publié le 8 octobre, 2007 dans Monde.

Laissez un commentaire