Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

David Petraeus accuse l’Iran d’attiser la violence en Irak

David Petraeus accuse l’Iran d’attiser la violence en Irak

© Reuters, Par Dean Yates

general david petraeus

A L’EST DE BAKOUBA, Irak – Le commandant en chef des forces américaines en Irak, le général David Petraeus, accuse Téhéran d’attiser la violence en Irak et affirme que l’ambassadeur d’Iran à  Bagdad est membre de la Force Al Qods, unité d’élite des Gardiens de la Révolution.

Selon Washington, la Force Al Qods arme et entraîne des combattants rebelles en Irak.

Les Iraniens « fournissent des armes perfectionnées et des fonds, ils forment des miliciens et dans certains cas prennent l’initiative d’opérations qui sont fatales à  des soldats américains », a dit le général Petraeus samedi lors d’une visite sur une base militaire US en Irak, à  une trentaine de kilomètres seulement de la frontière iranienne.

« Il n’y aucun doute sur les liens entre l’Iran et ces attaques qui coùtent la vie à  nos soldats », a-t-il déclaré.

Dénonçant les activités « nocives et meurtrières » de la Force Al Qods, il a affirmé que l’Iran fournissait aux rebelles irakiens des lance-roquettes, des lance-missiles antiaériens « semblables aux Stinger » et des roquettes de 240 mm, ainsi que les redoutables engins explosifs EFP (Explosively Formed Projectiles), capables de percer les blindages des chars.

Le général a également évoqué un lien entre l’Iran et l’assassinat de deux gouverneurs de province dans le sud de l’Irak en aoùt dernier. Les deux hommes ont été tués dans des attentats à  la bombe.

Il n’a pas dit sur quels éléments il s’appuyait pour affirmer que l’ambassadeur d’Iran à  Bagdad, Hassan Kazemi-Qomi, appartient à  la Force Al Qods.

« Il bénéficie de l’immunité diplomatique et en conséquence on ne peut évidemment pas le mettre sous surveillance. Il agit en tant que diplomate », a souligné Petraeus.

Kazemi-Qomi a rencontré deux fois cette année son homologue américain à  Bagdad, Ryan Crocker, pour des entretiens destinés à  stabiliser l’Irak.


Publié le 7 octobre, 2007 dans Monde.

Laissez un commentaire