Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Henry Kissinger sur un « Nouvel Ordre International »

Henry Kissinger parle un peu du Nouvel Ordre Mondial

Le 18 Janvier 2005, Henry Kissinger est apparut sur Charlie Rose, un programme télévisé sur PBS, et il parla à  propos d’un « Nouvel Ordre International » qui sera créé par George W. Bush Jr. et son administration.

Traduction:

Kissinger:… Et il doit avoir un peu de chance. … Les Etats Unis, un pays qui vraiment … ne comprends pas vraiment très bien la politique étrangère en parlant de son public, et parce que son public n’est pas vraiment engagé dans tout cela. Néanmoins, les Etats Unis sont une clé pour ça, pour le transformer, donc le problème de l’administration bush sera l’émergence d’un nouvel ordre international.
Présentateur: Dans les 4 prochaines années nous allons voir l’émergence d’un nouvel ordre international… kissinger: Le début!…
Kissinger:…Le début…. d’un nouvel ordre international, et il pourrait être très possible que ce président (en parlant de George Bush Junior) qui est si injurié par les intellectuels, (qui) va émerger en tant qu’un (seminal presidents, en anglais) président qui fera l’école… de cette période… de l’histoire moderne américaine.
Présentateur: Un des « seminal presidents », « président qui fera l’école »…
Kissinger: …Il pourrait!…
Présentateur: …Il pourrait… Mais qu’est ce qu’il doit faire afin d’achéver ce status?
Kissinger: Il doit faire certaines choses… Et il doit avoir… un peu de chance! Cependant je crois que… Je crois en l’expression de Branch Rickey, qui dit que « La chance est le résidue du design »…
Présentateur: Quoi qu’est ce qu’il a dit? (Alors qu’il parlait en même temps que kissinger)
Kissinger: Il a dit, « La chance est le résidue du design »… Bien qu’il parlait du baseball…

Traduction:

Présentateur: Sommes nous à  un de ce moments dans l’histoire dans lequel il y a la nécessité pour un Nouvel Ordre Mondial. a/ Parce que de ce qu’il s’est passé dans le Moyen Orient, la montée de différentes sortes de groupes et b/ ce qui est entrain de se passer en asie, ce qui veut dire qu’il y a eut un changement depuis l’ouest à  l’est.
Kissinger: Il y a le besoin d’un nouvel ordre mondial. Mais il a différentes caractéristiques dans différents endroits du monde. Hum… Et… Ok je vais essayer de revenir dans un moment (sur ce qu’il était sur le point de dire). Dans une main, la manifestation de ce qui est entrain de se passer en Irak est déprimante et donne issu au pessimisme, et dans l’autre main, simplement en regardant quelqu’un comme un étudiant du futur, et je trouve cela interessant qu’il y a maintenant des conversations en irak entre les différents partis, mais qui ne vont pas très loin encore… En second, il y a un rendez-vous d’ambassadeurs qui vont graduer en tant que ministre à  l’étranger dans tout les pays entourant Irak, plus l’Egypte, plus les membres du conseil de sécurité et que les gens sont entrains de parler d’élargir la zone dans lequel vous ammèneriez l’Inde, le Pakistan, et l’Indonésie… Aucunes de ces choses ne peuvent se réaliser maintenant, mais ce délais est une sorte de contour. Et certains jours, dans les prochaines années, une solution va émerger. Et les gens vont regarder à  l’intérieur du chaudron et décider qu’ils doivent apprendre leurs limites, pas seulement nous, mais tout le monde.

Je voudrais faire un point sur la mondialisation, elle est toujours parlée avec des termes économiques, et que tout le monde est mieux. Mais c’est partiellement vrai, tout les monde est mieux dans la moyenne… Mais dans quelques pays et quelques régions, les gens perdent leurs travails, des ajustements majeurs doivent être accomplis et c’est la machine interne de la mondialisation. Les gens qui sont désavantagés par le processus regardent aux solutions de nourriture que fournissent le gouvernement, mais les gouvernements sont nationaux alors que les problèmes sont internationaux donc comment faire la relation entre la décision du processus de la mondialisation et son impact sur les politiques.
Présentateur: Vous avez dit que la Chine allait être mieux et qu’elle allait grandir et qu’elle allait devenir un peu plus responsable pour le monde.
Kissinger: Je ne peux pas bien décrire. Mais cela n’arrivera pas. Parce que les pressions à  l’intérieur de la Chine… trop de bonnes et mauvaises choses qu’ils doivent faire face…
Présentateur: Mais n’est-il pas incapable au prochain président de…
Kissinger: Je dirais que cela dépend du nouveau président, qu’est ce que j’ai dis du président d’aujourd’hui… Qu’est ce que j’ai dis sur le président d’hier… Et les défis de la Chine sont les challenges fondamentaux de la politique Américaine d’aujourd’hui. Parce que si nous le faisons mal… Hum… Eh bien, tout ce que nous allons chevaucher va être inclut dans l’attention d’un conflit… Comme la guerre froide. Et c’est quelque chose que… Hum… nous devons vraiment éviter. Et si nous voulons avoir un esprit de construction… Les problèmes militaire purement stratégique tel que le changement dans les relations de pouvoirs apportent, va nous désorienter, si nous ne considérons pas que nous devons aussi mettre d’autres paysensemble, une différente conscience de ce que le monde fait aujourd’hui.

Maintenant, vous avez d’un côté la mondialisation extrême, dans laquelle les nations sont affaiblies, et dans l’autre extrême vous avez la religion et entre les deux vous avez les états de tradition, et comment vous pouvez avoir un système international dans un monde qui est composé d’états et d’autres mouvements, est un problème. Mais j’ai actuellement, et spécialement lors du dernier mois développé que nous sommes encore entrain de vivre une période de grands tourments mais je pense que à  la fin de cette administration, avec tout ces tourments, et au commencement du prochain, nous pourrons actuellement témoigner de la création d’un nouvel ordre. Parce que les gens qui regardent dans l’abysse, même dans le monde islamique, doivent conclure que à  certains points, toutes les espérances doivent être réduite sous n’importe quel système, mais vous ne pouvez pas vous réveillez tout les matins, pensant que que des gens vont vous duper… et oui… Et je trouve interessant que quelqu’un appela tout les ambassadeurs de Bagdag et de tout les pays de l’environ en plus du conseil de sécurité de l’ONU, et tout le monde est venu! Et cela n’est pas terminé! Bien sur cela n’a pas encore aboutit à  quelque chose… Encore. Et cela ne sera pas vraiment rapidement, mais ensuite ils ont ajourné a des rendez-vous de ministres à  l’étranger… Maintenant ce n’est juste que le début! Un pas vraiment petit, sur une route que, soit cette administration devra voyager un peu plus, ou bien une nouvelle administration queqlue part au milieu des lignes…
Présentateur: Je pense que c’est approprié d’arrêter cette conversation en tant que le début d’autres conversations, mais c’est aussi de reconnaitre que nous sommes aussi à  un de ces moments…
Kissinger: Absolument.
Présentateur: …Où il y a des forces en guerre. Et peut-être que les gens peuvent arriver à  l’idée que nous cherchons le mieux et que nous pouvons compter la dessus. Voyez vous des espoirs que cela ait déjà  commencé?
Kissinger: C’est aussi une grosse opportunité.
Présentateur: Merci Monsieur Henry Kissinger, Secrétaire D’Etat des USA.


Publié le 28 septembre, 2007 dans Nouvel Ordre Mondial.

Laissez un commentaire