Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Menace d’une Bombe Atomique est peut-être l’événement choc de cette fin d’année

Sujet Occulte et Sérieux

L’histoire des 6 bombes nucléaires transportées par avions au dessus des USA alors que c’est interdit, commence à  devenir de plus en plus claire. J’espère que c’est une fausse alerte et que les médias jouent avec nous, parce que ce n’est pas une affaire comme les autres si vous avez pu le remarquer…

Bien entendu avec un bombe nucléaire seule, les « terroristes » ne peuvent pas faire grand chose, ils ont besoin des codes présidentielles pour activer la bombe… Et on doit se dire naturellement que les codes ne sont pas si simple que ça à  avoir en sa possession, donc il n’y a aucun risque que la bombe n’explose, ou alors le plutonium qui compose la bombe sera utilisé pour faire des « bombes nucléaires sales »…

Sauf que… le 26 Juin 2007

Quincy Herald Whig

Source: http://www.whig.com/326765874765770.php
Par David Adam, traduit en français:

Une alerte d’urgence nationale est apparu à  la télévision et dans les stations de radio à  travers l’Illinois ce matin et apparait être le résultat d’une erreur humaine à  Washington, D.C.

Quatre alertes ont été entendu — à  07h33, 7h49, 7h55 et 8h07. Les alertes proviennent du « National Emergency Alert System », qui produit ces signaux avec « The Illinois Emergency Management Agency » à  Springfield.

Pour chaque alertes, un message se déroula sur la télévision et qui lisait, « The Emergency Action Notification Network has issued an emergency action notification for the United States, beginning at … », « Le Réseau d’action et de notification d’urgence a issu une urgence d’action et notification pour les Etats Unis, commençant à  … »

Les stations de radio et de télévisions ont toutes deux eut un ton d’alerte pendant à  peu près une minute, mais les sations de radios n’avaient pas le son (audio). Les alertes sont créés pour interrompre les programmes radios et télés dans le cas d’une urgence.

Jim Lawrence, le directeur des opérations et ingénieur du WGEM dans Quincy, a dit avoir parlé ce matin avec des représentants du IEMA qui l’on rassuré qu’il n’y avait aucune urgence.

« Apparemment, certains tests ont été conduit alors qu’ils n’auraient jamais du avoir lieux, »
a dit Lawrence. « (IEMA) est entrain de se faire assiéger par des coups de téléphone provenants de partout dans l’état ».

Lawrence dit qu’un représentant de Chicago avec l’Illinois Emergency Alert System lui a dit qu’il croit que c’était un signal d’anomalie qui faisait parti d’un test d’un satellite receveur qui avait un lien entres les agences du State Emergency Management et celles de the Federal Emergency Management Agency à  Washington D.C.

Plutôt qu’un code de test soit envoyé aux satellites, Lawrence dit qu’on lui a dit que le code présidentiel a été envoyé à  la place.

WGEM est la source d’origine des alertes, qui sont ensuite envoyé aux radios de stations dans le Centre-Ouest de l’Illinois. Après la 4ème alerte, Lawrence arrêta le système.

« Nous avons eut probablement 50 appels ce matin au minimum, et nous sommes toujours entrain de les recevoir, » a-t’il dit.

Mike Moyers, le directeur général de STARadio dans Quincy, dit que jamais KGRC (licencé à  Hannibal, Mo.) ou KZZK (licencé à  New London, Mo.) ont reçu les alertes, mais que les 3 stations locales licencées dans l’Illinois — WCOY, WTAD et WQCY — l’ont reçu.

Moyers dit qu’il est allé sur WTAD à  8 heure ce matin pour ces auditeurs afin de leur dire qu’il n’y avait pas d’urgence.

« Nos appels en ligne furent vraiment sauvage, il y avait vraiment quelques personnes qui était alarmées, » a-t’il dit. « Le haut et bas de tout ça, et bien, au moins nous savons que ça fonctionne. »

Une conférence de presse envoyée ce matin par IEMA a dit que le système d’alarme du satellite a été installé dans l’Illinois le Lundi. Le gouvernement fédéral espèrait conduire un test du nouveau système ce matin, mais au lieu d’être un test interne, le message a été envoyé aux stations de télés et de radios.

« A ce moment, nous ne savons pas pourquoi le gouvernement a utilisé un code « CHAUD » plutôt que d’un code « test » quand ils ont envoyé leur message, » a dit Andrew Velasquezz III, directeur de l’IEMA, dans la conférence de presse.

Le système EAS a remplacé l’ancien Emergency Broadcast System. Il peut être activé par le gouvernement fédéral, par les états, ou pour la le Service National de condition Climatique.

Lawrence dit que l’IEMA fait normalement des tests toute les semaines — WGEM en fait une et IEMA en fait une. Aussi, IEMA fait un test le premier mardi de chaque mois à  différentes heures. Chacunes de ces alertes a de l’audios qui disent aux auditeurs que c’est un test.

Sur la page de IEMA, la déclaration de la mission se lit, « Afin de protéger l’état de l’Illinois avec des approches intégrées du système de gestion des urgences et Homeland Security. Afin de préparer au, répondre au, militer contre, et se récupérer des d’urgences ou des désastres, ou des actes de terrorisme. »

Sur CBS Chicago

Source: CBS2 Chicago, par Katie McCall, traduit en français:

SYSTEME D’ALERTE D’URGENCE ACTIVE PAR ERREUR
Les Fonctionnaires d’Etat: Le Gouvernement Fédéral était entrain de Tester le Système de Satellite, et a activé EAS par inadvertance

(CBS) CHICAGO – Les zone de stations radio et TV à  Chicago ont été interrompu pendant quelques minutes Mardi matin, après ce qui a supposé être le test d’un nouveau satellite alertant le réseau plutôt que d’activer le Système d’Alerte d’Urgence.

L’EAS a sonné à  07h du matin. Sur CBS 2, cela interrompa l’audio de Harry Smith « Early Show » et de son interview avec le cycliste Floyd Landis.. Le son d’attention de l’EAS a sonné, suivit par l’annonce radio dans laquelle un annonceur radio a dit « Ils ont besoin de trouvé à  propos de ces beeps ».

Sun Times

Source: SunTimes.com, Et vous avez encore un autre article du SunTimes qui parle de la même chose, que c’est un test qui a foiré par le Gouvernement à  Washington D.C.

Un Test?… Le Code Présidentiel a été donné au lieu de Code Test?!

C’est une blague j’espère, tout cela c’était le 26 Juin 2007, donc oui théoriquement les terroristes ont le code qu’il faut pour activer la bombe nucléaire volée… Vous vous rappelez du 11 Septembre 2001? C’est rien comparé à  ce que cet attentat pourrait produire comme réaction en chaine et je parle pour le monde, pour l’international, ça va choquer les esprits si il y a vraiment une bombe qui va sauter dans une ville Américaine,

Mais quelle ville?

Certains pensent Chicago, San Fracisco, New York, Washington D.C. et autres grandes villes économiques ou/et symboliques. C’est réel tout le monde, c’est extrèmement réel.


Publicité
Publié le 19 septembre, 2007 dans Monde.

Laissez un commentaire