Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Banquise a son Epaisseur Diminuée de Moitié

L’épaisseur de la banquise aurait diminué de moitié en 6 ans

© Reuters

banquise

OSLO (Reuters) – L’épaisseur de vastes étendues de banquise de l’océan glacial Arctique a diminué de moitié depuis 2001, tombant à  seulement un mètre, a déclaré une scientifique.

« Nous avons trouvé, partout où nous passions, une glace peu solide », a déclaré dans une interview à  Reuters Ursula Schauer, chef d’une expédition scientifique à  bord du brise-glace Polarstern.

« Toutes ces zones-là , naguère, avaient une banquise de deux mètres d’épaisseur », a déclaré Schauer, par téléphone, de l’océan Arctique au nord de la Sibérie.

La précédente importante étude menée sur la question remontait à  2001. Schauer, de l’Institut Alfred Wegener en Allemagne, est partie de Norvège à  destination du pôle Nord et a ensuite fait route vers la côte russe.

Signe de la tendance au rétrécissement de plus en plus importante de la banquise pendant l’été, l’Agence spatiale européenne (ESA) a fait savoir la semaine dernière que le « passage du Nord-Ouest », au nord du Canada, était désormais libre de glace à  la fin de l’été, permettant le franchissement par bateau de l’Arctique, entre l’Europe et l’Asie, par une voie maritime « qui était, historiquement, impraticable ».

« Le passage du Nord-Est, a déclaré pour sa part Schauer, semble libre de glace au nord de la Sibérie, à  l’exception d’une petite partie entre le continent et l’île de Severnaïa Zemlia ».

La diminution de l’épaisseur de la banquise se conjugue aux données transmises par les satellites concernant le rétrécissement record de la superficie gelée en été.

Certains climatologues estiment que la banquise pourrait totalement disparaître en été dans quelques décennies, et non pas vers la fin du siècle comme le prévoit le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC).

Lundi, le NSIDC (Centre américain de données sur la neige et la glace) a annoncé qu’à  la fin de l’été, la banquise arctique ne couvrait plus que 4,14 millions de km², soit 1,2 million de km² (un peu plus de deux fois la France) de moins qu’en 2005, année du précédent record de fonte.

Un brise-glace russe, le Akademik Fedorov, a dù renoncer à  installer une base habitée sur la banquise où des scientifiques voulaient passer l’hiver, en raison de l’épaisseur insuffisante de la glace, a déclaré Schauer.

Publié le 19 septembre, 2007 dans Canada, Réchauffement de la Planète.

Laissez un commentaire