Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Alex Jones Arrêté à  New York le 09/09/07

Alex Jones arrêté pour avoir posé trop de questions

Source & ©: PrisonPlanet.com

alex jones arrete new york
Alex Jones Arrêté à  New York

L’activiste médiatique Alex Jones, a été arrêté par « the New York Police Department Officers » alors qu’il était entrain de filmer un documentaire sur le sixième anniversaire du 11 Septembre pour encore protester sur la version officielle de ce qu’il s’est réellement passé le jour de 9/11.

D’après les sources d’inforwars sur son arrestation le 9/9/07, Jones s’est fait arrêter par la police alors qu’il était en tête des 400 manifestants activistes sachant la vérité sur le 11 Septembre 2001. Il a été verbalement accosté et forcé de présenter sa carte d’identité aux officiers de police alors qu’il ne l’avait pas sur lui.

Les officiers de NYPD ont arrêté Jones pour « charges non spécifiées » et l’ont enlevé de la meute de manifestants afin d’être amené au quartier de police le plus proche. Il a plus tard été libéré par les protestataires qui ont chanté « Let him go », qui veut dire « Laissez le partir ».

Jones a été arrêté durant une protestation en direct de l’audition de Geraldo sur Fox News.

Geraldo a ridiculisé les protestations et a glorifié en direct l’arrestation d’Alex Jones comme une grenouille alors qu’il se faisait emmener par les officiers toujours en direct, et en appelant les manifestants « anarchistes », « communistes » et « le groupe de protestation le moins attractif que ne n’ais jamais vu de toute ma vie »

Dans un autre clip, Geraldo dit, « Je pense que ces démonstrateurs sont tous dans une salle d’attente de sexe homosexuel » = « Are all into rest room gay sex (véridique) ». Puis plus tard il a menacé physiquement les protestataires, en disant que si la violence continue « notre équipe de Fox News peut corriger cette bande ».

Les démonstrateurs ont essayé d’obtenir un permis pour protester mais qui a été refusé par les autorités. Les officiers ont plus tard blâmé Alex Jones « d’utiliser un porte voix sans avoir de permis ».

Cependant, d’autres personnes qui étaient simplement entrain de filmer l’arrestation ont aussi été arrêtées.

Alex dit que l’officier d’arrestation était fier et que de se faire gifler par les menottes lui a fait plus mal que quand il s’est coupé le doigt dans un accident alors qu’il faisait du bateau.

L’officier a physiquement chargé et lancé l’assaut sur des individus qui n’étaient même pas impliqués dans la protestation, comme les caméramans de Discovery Channel.

Le caméraman d’Alex Jones, Rob Jacobson, qui a aussi été poussé par les policiers puis frappé dans l’épaule pour avoir « atteint au business de la police » malgré le fait qu’il se tenait bien dans la zone qui était sur le trottoir.

Deux caméramans Anglais qui faisaient parti du groupe « We Are Change UK » ont aussi été arrêtés pour « bloquer le trafic ».

Des yeux de témoins décrivent des scènes chaotiques où la police a simplement passer à  l’attaque, et a arrêté les protestataires, et ils ont noté que Alex Jones s’est fait immédiatement arrêté après que la police soit arrivée.

Geraldo Rivera et les chefs de Fox News sont responsables d’avoir appelé la police et d’avoir les manifestants arrêtés.

Le groupe est dit de ne pas avoir eut un permis de protester. Un permis et la permission du gouvernement de faire quelque chose qui serait sans aucun doute illégale — ce qui veut dire que le droit de se rassembler dans la paix et de parler librement tel qu’il est dit dans la Constitution est officiellement illicite.


Publicité
Publié le 18 septembre, 2007 dans Alex Jones & Infowars.

Laissez un commentaire