Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

George Bush multiplie les gaffes au sommet de l’Apec

George Bush Président des USA

© Reuters

bush apec

SYDNEY (Reuters) – Le président américain George Bush a une nouvelle fois suscité l’hilarité de son auditoire vendredi en Australie en mélangeant les sigles Opep et Apec et en confondant les troupes australiennes avec les troupes autrichiennes.

Le dirigeant américain s’est emmêlé les pinceaux dès les premières phrases de son discours lors d’une réunion rassemblant des hommes d’affaires avant l’ouverture du forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec) à  Sydney.

« M. le Premier ministre, merci de votre présentation », a-t-il dit au Premier ministre australien John Howard. « Merci d’être un hôte si plaisant pour le sommet de l’Opep ».

Devant l’hilarité générale, Bush a corrigé sa bourde avant d’en commettre une autre. « Il (le Premier ministre) m’a invité au sommet de l’Opep l’année prochaine ». En réalité, l’Australie n’a jamais été membre de l’Opep.

Poursuivant son discours, Bush a ensuite expliqué qu’Howard avait rendu visite aux « troupes autrichiennes » en Irak l’année dernière, confondant « austrian » (autrichiennes) et « australian » (australiennes).

Pour finir, Bush a emprunté le mauvais chemin pour quitter la scène et c’est le Premier ministre australien qui l’a conduit vers la sortie.

Le président américain a habitué le monde entier à  ses maladresses, confusions et autres erreurs de prononciation. En mai dernier, il avait failli renvoyer la reine Elizabeth II au XVIIIe siècle en l’accueillant à  la Maison blanche dans le cadre d’une visite officielle.

Apec, Opep : Bush ne sait plus très bien à  quel sommet il se trouve

© AFP

howard bush

SYDNEY (AFP) – Le président américain George W. Bush, présent au Forum de l’Asie-Pacifique (Apec) à  Sydney, a remercié vendredi son hôte pour organiser « le sommet de l’Opep » (OPEC en anglais).

M. Bush a remercié le Premier ministre australien John Howard « pour être un hôte exquis du sommet de l’Opep », qui désigne l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. « Sommet de l’Apec », s’est-il ensuite repris, provoquant des éclats de rire.

George Bush n’en est pas à  sa première gaffe, en particulier vis-à -vis de ses alliés australiens. Lors d’une visite en Irak de M. Howard, M. Bush avait remercié les « troupes autrichiennes » au lieu des « troupes australiennes ».

L’Apec regroupe Australie, Brunei, Canada, Chili, Chine, Etats-Unis, Hong Kong, Indonésie, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Papouasie Nouvelle-Guinée, Pérou, Philippines, Russie, Singapour, Corée du Sud, Taïwan, Thaïlande et Vietnam.


Publié le 13 septembre, 2007 dans Actualité, Canada.

Laissez un commentaire