Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Russie veut installer une base permanente sur la Lune d’ici 2032

La Russie veut installer une base permanente sur la Lune d’ici 2032

© AFP, Vendredi 31 aoùt

lune russie

MOSCOU (AFP) – La Russie planifie son premier vol habité vers la Lune en 2025 et l’installation d’une base permanente sur ce corps céleste en 2027-2032, a déclaré vendredi le directeur de l’Agence spatiale fédérale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov.
(Publicité)

« Selon nos évaluations, nous serons prêts à  effectuer le premier vol habité vers la Lune en 2025 et à  installer et assurer le fonctionnement d’une base habitée sur la surface de la Lune entre 2027 et 2032 », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Les cosmonautes russes devraient pouvoir procéder à  « des vols habités vers Mars après 2035 », a-t-il ajouté.

M. Perminov a souligné qu’il fallait résoudre un grand nombre de questions avant de parvenir à  réaliser un tel projet, dont celle de la sécurité de l’équipage face aux radiations.

« Les vaisseaux actuels n’assurent pas cette protection et l’équipage ne survivrait pas et ne reviendrait pas sur Terre », a-t-il souligné.

La deuxième question est psychologique, celle de la cohabitation de personnes pendant 2-3 ans, a-t-il souligné citant par ailleurs des questions aussi pratiques que le volume qu’occuperaient les réserves alimentaires nécessaires pour un aussi long vol.

Dans un avenir plus proche, la Russie compte avoir achevé d’ici 2015 un nouveau type de vaisseau spatial habité.

Quarante-six ans après le vol de Iouri Gagarine, premier homme dans l’espace, les Russes ont toujours des projets grandioses de conquête de la Lune et de Mars qui se heurtent toutefois aux problèmes financiers dont le secteur se remet à  peine après la chute de l’URSS.

« Le budget spatial des Etats-Unis est de 16,8 milliards de dollars et Roskosmos ne dispose que de 1,2 milliard de dollars », a rappelé M. Perminov en affirmant qu’il n’y avait pas de course à  la conquête de l’espace.


Publié le 6 septembre, 2007 dans Astronomie.

Laissez un commentaire